Les banques régionales proposent leurs propres PTZ

 Un taux zéro entre les mains d'un professionnel

Ces dernières années, les aides de l’État en faveur des primo-accédants n’ont cessé de diminuer, considérées comme inflationnistes et coûteuses. Qui plus est, elles sont soumises à des règles strictes : les projets d’acquisition dans l’ancien doivent par exemple être associés à des travaux de rénovation pour être éligibles, sans oublier les conditions de ressources qui excluent bien d’acheteurs potentiels. Raison pour laquelle de plus en plus de banques régionales proposent aujourd’hui des prêts à taux zéro sur mesure afin d’attirer les jeunes acheteurs.

Quel taux pour votre projet ?

Des prêts à taux zéro sans condition de ressources

Les primo-accédants non éligibles aux dispositifs d’aides de l’État peuvent désormais s’adresser directement aux banques pour bénéficier d’un prêt à taux zéro. De telles solutions de financements sont en effet disponibles auprès des banques régionales.

Important C’est le cas par exemple du Crédit Agricole Île-de-France qui propose un prêt complémentaire, non soumis à des critères de ressources, pouvant atteindre 10 % du montant total d’un emprunt, et plafonné à 30 000 euros.

Quelque 820 emprunteurs, dont la moitié sont âgés de moins de 30 ans, ont pu bénéficier de cette formule de prêt à taux zéro en sept semaines. L’offre est notamment disponible jusqu’à la fin de cette année.

Pour attirer les jeunes acheteurs

Véritables produits d’appel, ces offres de crédit permettent aux banques d’attirer les jeunes clients. Autres exemples : des formules similaires sont disponibles auprès de Crédit Mutuel de Bretagne et du Sud-Ouest.

Important Ces solutions permettent de financer jusqu’à 10 % d’un crédit travaux, dans la limite de 10 000 euros, sur un échéancier pouvant atteindre 15 ans.

Mêmes formules chez Crédit Agricole de Centre Loire et du Finistère, avec un remboursement possible sur 25 et 20 ans. Quel que soit l’établissement choisi, ces PTZ sont accessibles sans critères de ressources.

D’autres banques, comme le Crédit Agricole de Charente-Maritime ou du Nord, proposent des prêts complémentaires à taux réduit, précisément à 1 %. Il en va de même pour la Caisse d’épargne Rhônes-Alpes qui offre aux moins de 35 ans la possibilité d’emprunter jusqu’à 30 000 euros à 1 % sur 15 ans.

Certes, ces produits sont moins avantageux que le PTZ de l’État, mais ils méritent tout de même un coup d’œil.


J’emprunte
sur
12 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.