L’acquisition d’un logement ne se fait pas au premier coup de cœur

 Couple de primo accedant

Le Crédit foncier vient de publier son 4e rapport annuel sur le parcours des Français lors de l’achat de leur résidence principale. En moyenne, il faut 6 visites de biens immobiliers avant que les candidats à la propriété ne trouvent leur bonheur. Une autre conclusion majeure de l’étude est que 19 % d’entre eux ont déboursé plus que prévu dans le projet.

La localisation, un critère de choix essentiel

Le rapport du Crédit foncier liste les principales motivations des futurs acquéreurs. Du côté des primo-accédants, l’envie d’être « chez soi » et le désir de cesser de payer des loyers à fonds perdu arrivent en tête, recueillant respectivement 72 % et 69 % des suffrages.

Les secundo-accédants quant à eux sont 40 % à se lancer pour bénéficier d’une plus grande surface ou, pour 31 %, pour vivre dans un nouvel environnement.

Concernant les critères de choix, la localisation est prioritaire pour 70 % des répondants, devant la superficie et le nombre de pièces, presque à égalité avec 69 % et 67 %. La proximité des transports a une influence variable selon les régions ; en effet, alors que c’est un facteur essentiel en Île-de-France, les habitants des régions méridionales privilégient l’exposition de leur futur habitat et la vue.

ImportantLa maison individuelle est plus fréquemment plébiscitée (72 %) que l’appartement.

Dans les communes de moins de 5 000 habitants, ce pourcentage même à 89 %, mais baisse à 33 % dans les agglomérations de plus de 100 000 habitants.

Quel taux pour votre projet ?

Les Françaises revoient leurs ambitions à la baisse

ImportantSur la question des délais avant la signature d’un compromis de vente, les ménages désireux de s’offrir un logement ont dû patienter 4,4 mois et visiter 6 biens au préalable.

Ce délai tombe à 4,1 mois dans les grandes villes malgré un nombre plus important de biens à visiter (6,5 en moyenne). Au terme de la première année de recherche, seulement 71 % des sondés ont réussi à concrétiser leur projet tandis que 9 % ont abandonné entretemps.

Malgré ces longues recherches, 19 % des acquéreurs ont dû consentir un dépassement de budget de l’ordre de 13 %. Ils ont été particulièrement nombreux en région francilienne, même si 55 % de l’ensemble des nouveaux propriétaires ont pu négocier une réduction de prix.

ImportantPar ailleurs, 41 % des acquéreurs ont dû revoir la liste de leurs souhaits.

28 % ont ainsi dû se contenter d’un logement moins spacieux ou réduire la taille du terrain ou du jardin pour 20 %. 19 % ont dû se passer de place de parking, tandis que 23 % ont finalement opté pour un logement plus éloigné que souhaité. Enfin, 19 % ont accepté de rénover le bien, au prix d’un crédit travaux parfois, et 13 % ont fait des concessions sur l’exposition.


J’emprunte
sur
12 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.