Reconduction des aides à la rénovation énergétique en 2017

Travaux de rénovation energetique

Les autorités publiques renouvellent les aides aux travaux d’économie d’énergie pour 2017.

Afin de favoriser l’accès des ménages aux travaux de rénovation énergétique, le gouvernement a décidé de proroger les aides et subventions établies à cet effet. C’est ainsi que l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) a été de nouveau reconduit cette année. Suscitant énormément l’intérêt des particuliers, ce crédit bancaire gratuit est un moyen de financement efficace des travaux de rénovation énergétique de leur résidence principale.

En complément de la reconduite de l’éco-prêt à taux zéro, l’État a par ailleurs procédé à une nouvelle prolongation du crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE). Il s’agit également d’une subvention fortement plébiscitée par les ménages du fait qu’elle leur accorde une réduction fiscale sur leurs travaux de rénovation énergétique.

Cumulables depuis 2012, l’éco-PTZ et le CITE constituent une grande aide pour les ménages qui désirent rendre leur habitat plus économe en énergie. Détails !

Quel taux pour votre projet ?

L’éco-prêt à taux zéro

Dans une perspective de diminution de la consommation d’énergie des foyers, l’État décide de reconduire l’éco-prêt à taux zéro ou éco-PTZ en 2017. Comme le PTZ immobilier, il s’agit d’un prêt sans intérêts. Il a été instauré pour le financement de l’intégralité ou d’une partie des travaux de rénovation énergétique des ménages.Son montant peut atteindre jusqu’à 30 000 euros, remboursable sur 10 à 15 ans.

Cette aide s’adresse à tout propriétaire, qu’il soit occupant ou bailleur du logement. Pour y être éligible, la résidence doit être habitée à titre principal et doit avoir été construite avant le 1er janvier 1990.

En outre, les travaux doivent impérativement apporter un seuil minimum d’amélioration de la performance énergétique globale du logement. Le propriétaire peut par ailleurs bénéficier de cette aide dans le cas où il met en œuvre un bouquet de travaux, c’est-à-dire une combinaison d’au moins deux catégories de travaux éligibles, dont la réalisation simultanée améliore très sensiblement l’efficacité énergétique du logement.

Le CITE

Outre le prêt travaux éco-PTZ, une autre aide a été prorogée en 2017 : le crédit d’impôt pour la transition énergétique ou CITE. Il s’agit d’un coup de pouce fiscal qui se concrétise par une réduction d’impôt de 30% sur les dépenses engagées.

Le CITE concerne les travaux d’amélioration énergétique réalisés dans l’habitation principale du souscripteur à savoir les travaux d’isolation thermique, l’installation de chaudières à condensation ou d’équipements de production d’énergie…

Pour bénéficier du CITE, la résidence principale doit avoir été construite depuis au moins deux ans et les travaux doivent être réalisés par un professionnel Reconnu Garant de l’Environnement (RGE). Le subventionnement par le CITE est régi par certains plafonds. Le montant dépend en effet du nombre de personnes au sein du foyer et de la situation maritale du souscripteur. Depuis 2013, le montant alloué par le gouvernement à ce dispositif a plus que triplé.


J’emprunte
sur
12 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.