Hausse affirmée des crédits destinés au secteur privé en zone euro

Monnaie euros

La production de crédits au secteur privé de la zone euro croît à un rythme plus soutenu.

Depuis quelques années, la BCE (Banque centrale européenne) s’est mobilisée pour tonifier la distribution de crédit bancaire en zone euro. L’idée est de dynamiser le secteur pour ainsi stimuler l’activité économique et faire remonter les prix au sein de la zone.

C’est ainsi que depuis 2014, l’institution monétaire a, en premier lieu, revu ses taux à la baisse, octroyant des prêts volumineux gratuits aux établissements bancaires. En second lieu, elle rachète mensuellement en masse des dettes publiques et privées sur les marchés.

Ses efforts semblent porter leurs fruits étant donné que les crédits octroyés par les banques aux ménages et aux entreprises de la zone euro ont augmenté au mois de décembre dernier.

Cette hausse s’est inscrite suite à une amélioration déjà constatée au mois de novembre. Le rythme de croissance en décembre est toutefois plus important. Panorama !

Quel taux pour votre projet ?

Les crédits au secteur privé poursuivent leur accroissement en décembre

Les données de la BCE indiquent qu’en décembre dernier, les crédits distribués au secteur privé européen ont augmenté de 2,2% sur un an et ce, après une progression de 2,1% en novembre et de 2% en octobre.

Selon Howard Archer, économiste d’IHS Markit, ces statistiques constituent une très bonne nouvelle pour la BCE.

Il souligne d’ailleurs que la production de crédits destinés au secteur privé enregistrée au mois de décembre est la meilleure depuis plus de cinq ans. Afin de distinguer les prêts octroyés aux ménages de ceux accordés aux entreprises, l’institution monétaire soustrait les opérations strictement financières. En procédant ainsi, la BCE constate que la hausse des crédits s’est en réalité établie à 2,3% en décembre et à 2,2% lors des deux mois précédents.

Une politique monétaire qui porte ses fruits

Étudiées à la loupe, les statistiques de la BCE indiquent qu’après une progression de 2,1% en novembre, les prêts accordés aux ménages se sont accrus de 2,2% au mois de décembre. Cette embellie est tirée à la fois par un dynamisme accru des prêts immobiliers et des crédits à la consommation.

Les premiers ont grimpé de 2,7% en décembre après avoir déjà crû de 2,5% le mois précédent. Les seconds affichent un accroissement plus important (+3,9% en décembre et +3,7% en novembre). Pour ce qui est des entreprises non-financières, le volume de crédits dont ils ont bénéficié a gonflé de 2% en décembre, contre 1,8% un mois auparavant.

Quant à la masse monétaire M3, agrégat utilisé pour l’évaluation de l’inflation, celle-ci a crû aux mois de novembre et décembre, passant de 4,8% à 5%. Howard Archer commente que ces données soutiennent l’affirmation de la BCE selon laquelle ses mesures de politique monétaire fonctionnent.


J’emprunte
sur
12 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.