Les financements d’automobiles neuves ont bondi de 16 % en décembre

Financement auto

Selon le rapport publié par l’Association des sociétés financières (ASF), la production de crédit auto est restée dynamique à fin 2016. Preuve en est, les financements de véhicules neufs ont continué sur leur belle lancée avec une hausse de +16 % en glissement annuel en décembre. Ces excellents chiffres cachent toutefois une réalité beaucoup plus mitigée. Explications.

Le boom de la LOA se poursuit

Selon les dernières statistiques de l’ASF, les financements de véhicules neufs (crédits affectés et location avec option d’achat confondus) se sont élevés à 860 millions d’euros en décembre 2016 après avoir atteint 742 millions un an plus tôt, soit une progression de +16 %.

En hausse de +29,1 % sur un an, la LOA représente de loin la part la plus importante dans ces bons chiffres.

Il est intéressant de remarquer que les conditions de financement ont sensiblement changé au cours des dernières années, ce qui a favorisé la LOA au dépend des financements par crédits affectés. Résultat : la part de la LOA dans le total des financements de véhicules neufs a presque doublé entre 2009 et 2016, passant de 35 % à 67 %

ASF

Des résultats en demi-teinte pour les crédits auto

A l’inverse, le bilan est beaucoup plus mitigé en ce qui concerne l’évolution des crédits auto affectés. Si la production a fait un remarquable bond (+20,5 %) sur le segment des véhicules d’occasion (VO), il s’est fortement replié (-8,3 %) sur celui des véhicules neufs (VN).

Quant aux crédits à la consommation, leur croissance a connu un véritable coup d’arrêt en fin d’année, passant de 12,3 % en novembre à 7,9 % le mois suivant. Plus précisément, les crédits affectés et les prêts personnels se sont redressés respectivement de +4,5 % et de +9,6 %, tandis que les crédits renouvelables ont une fois de plus terminé dans le rouge, à -0,7 %.

Sur l’ensemble de l’année écoulée, l’activité de crédit à la consommation a grimpé de +6,4 % (contre +6,3 % en 2015). Des chiffres qui sont toutefois à relativiser, comme le rappelle l’ASF dans son étude.

On assiste à une amélioration de la situation globale, mais le marché reste encore convalescent puisqu'avec un encours de 38,8 milliards d'euros, la production est très loin de son niveau d’avant-crise .

ASF


J’emprunte
sur
12 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.