Les encours du crédit conso s’améliorent en 2016

hausse crédit

Au mois de novembre 2016, l’association française des sociétés financières a publié ce chiffre : une hausse de 12% pour le prêt conso, grâce à la LOA.

Les banques mutualistes enregistrent en moyenne une croissance annuelle de 6,2% à 11,1%. Ce qui fait d’elles les principaux acteurs du secteur. Selon une entité spécialisée dans le domaine du crédit, le cabinet Athling, « sur trois ans, ce constat est encore plus marqué : + 21,2 % pour les Banques Populaires, + 22,5 % pour les Caisses d’Epargne ».

Les banques de détail, telles que la BNP Paribas, la Société Générale et la LCL, peinent à augmenter leur taux de croissance. D’après ces résultats, l’on peut constater que cette catégorie de banques a encore du chemin à faire pour tenir l’équilibre, mais aussi que la loi Lagarde, mise en vigueur depuis les années 2010, profite aux organismes bancaires régionaux, leur permettant d’exploiter leur « politique volontariste ».

Quel taux pour votre projet ?

2016, une année favorable au crédit conso

Sur une période de douze mois, le secteur du crédit conso connaît une nette évolution. Les productions cumulées des organismes financiers ont tellement progressé, si bien que leur taux de croissance a pu dépasser la barre des 10%.

À noter que les mois de septembre, octobre et novembre 2016 ont été les plus fructueux, offrant plus de la moitié du rendement du secteur. Mais l’association française des sociétés financières reste tout de même sceptique en ce qui concerne le dynamisme du marché, car malgré l’importance de la valeur de ses encours, les taux de 2008 ne sont pas encore atteints.

La location avec option d’achat a été le principal levier de la filière crédit conso pour l’année 2016. Ainsi, en glissement annuel de novembre 2015 jusqu’en novembre 2016, les établissements de crédit ont enregistré une hausse de 12,3% sur leur production cumulée.

La plus forte hausse étant constatée au cours du dernier trimestre de cette période, notant une activité excédant les 5,4%. Mais en dépit d’un encours se chiffrant à 3,405 milliards d’euros au mois de novembre 2016, l’ASF semble ne pas trop s’enthousiasmer quant aux résultats, en disant que le

Marché [qui] se redresse mais [qui] demeure toutefois très dégradé : à fin novembre, la production cumulée des douze derniers mois étaient encore inférieure de 14,3 % par rapport au point atteint en septembre 2008.

ASF

Quel taux pour votre projet ?

Une progression des crédits affectés

La croissance enregistrée au niveau des différents types de crédit influe considérablement sur la progression du crédit conso. Une évolution notable a été remarquée au niveau des prêts dédiés à des projets, ainsi qu’au niveau du crédit renouvelable. Le prêt personnel enregistre la plus grande part de croissance. Mais la plus grande force de croissance de ce type de crédit réside dans les locations avec option d’achat.

Dans la catégorie du prêt à la consommation, une progression de 4,5% a été constatée au niveau des crédits qui sont directement reliés à un projet défini. La classe du crédit renouvelable enregistre 3,5% de hausse, et quant au prêt personnel, l’évolution fulgurante de 16%.

En outre, 2016 a été une année particulièrement favorable pour le secteur automobile, si bien qu’il parvient à véhiculer la filière du crédit à hauteur de 38,3% grâce à la location avec option d’achat à 529 millions d’euros en une année, appuyée par le crédit auto. Dans les détails, la LOA consacre 37,9% au secteur automobile, et 46,2% pour celui du mobilier et des appareils électroménagers.


J’emprunte
sur
12 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.