Le crédit à la consommation poursuit sa remontée

Dépenses consommation

Pour la troisième année d’affilée, la production de crédits à la consommation a continué de s’améliorer, révèle le dernier rapport de l’Association des sociétés financières (ASF). Leur encours a grimpé de +6,4 % en 2016, tiré notamment par la belle performance des prêts personnels et du financement d’automobiles VN-VO.

Le crédit conso est resté dynamique en 2016

En hausse de +6,4 % en 2016, le marché du crédit à la consommation signe ainsi une troisième année consécutive dans le vert, explique l’ASF dans un rapport récent. En tout, leur encours s’est élevé à 38,8 milliards d’euros l’an dernier.

Malgré la bonne tenue de l’activité au cours des trois dernières années, la production reste encore nettement en-deçà de son niveau d’avant-crise (-13%), note l’association. Après avoir connu un trou d’air entre 2011 et 2013, elle a renoué avec la croissance en 2014, avec des volumes en hausse de +1,2 %. La progression s’est ensuite accélérée en 2015 pour atteindre +6,3 %.

Quel taux pour votre projet ?

La LOA et les prêts personnels tirent le marché du crédit à la consommation

Plus précisément, les prêts personnels, produit phare des établissements de crédit conso, ont grimpé de +6,8 % l’année dernière, pour s’établir à 13,4 milliards d'euros. Le financement automobile a également contribué au redressement du crédit à la consommation, avec une mention spéciale pour les opérations de location avec option d’achat, dont la progression a été la plus forte à +32,2 % (5,3 milliards d’euros).

Dans son rapport, l’ASF rappelle que les conditions de financement des achats de véhicules neufs (VN) ont considérablement évolué ces dernières années. C’est ce qui explique notamment le succès grandissant de la LOA et le déclin des crédits affectés sur le segment VN qui, d’ailleurs, se sont contractés de -8,9 % en 2016, à 2,6 millions d’euros. En revanche, sur le segment des véhicules d’occasion, les crédits affectés ont connu un bond de 9,3 % à 3,3 milliards d’euros.

Enfin, la production de crédits renouvelables s’est stabilisée en 2016, à +0,1 % pour s’établir à 10 milliards d’euros, ces derniers ayant fortement chuté depuis l’entrée en vigueur de la loi Lagarde de 2009.


J’emprunte
sur
12 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.