Comment mener à bien son projet de rénovation ?

Projet de rénovation

Les travaux immobiliers sont confrontés à diverses formes de malversation, qu’il est important d’en connaître toutes les facettes légales.

Selon les statistiques, plus de la moitié des entreprises qui proposent leurs services en matière de rénovation se livrent à des pratiques peu recommandables. Que ce soit pour les démarches que pour les travaux en eux-mêmes, ces sociétés utilisent des moyens de pression pour faire signer un contrat à des clients afin qu’ils acceptent de leur confier la rénovation de leur logement. Malheureusement, derrière des publicités mensongères et des offres alléchantes, la réalité est tout autre.

Les consommateurs ont tout intérêt à rester très prudents face aux mauvaises pratiques de certaines entreprises de rénovation immobilières. En effet, la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes met l’accent sur l’importance des enjeux financiers qui peuvent résulter d’un démarchage avec ce genre de société. Cette autorité met alors en garde contre la gravité des délits desquels les particuliers pourraient être victimes.

Ainsi, il est recommandé de toujours bien réfléchir avant de prendre une quelconque décision sur le choix d’un prestataire. Cela implique une petite investigation par rapport aux labels de qualité que certaines entreprises se vantent de détenir. Pour cela, il ne faut pas hésiter à demander des références.

Quel taux pour votre projet ?

Les fraudes sont fréquentes

Avec l’aide d’un expert ou pas, le propriétaire devra procéder à une vérification des devis travaux proposés par l’entreprise, surtout en ce qui concerne le type et le prix des matériels. En outre, aucun document ne doit être signé à la va-vite, il faut toujours prendre le temps de tout étudier scrupuleusement pour ne pas tomber dans des pièges qui pourront coûter cher.

Le paiement devra suivre un certain ordre, et aucun acompte ne devra être versé dans l’immédiat. En cas de litige, il est crucial de saisir le tribunal compétent dans les meilleurs délais.

Les entreprises de rénovation sont souvent pressées d’atteindre des objectifs commerciaux, qu’elles ont parfois tendance à forcer la main des clients, quitte à recourir à des pratiques peu orthodoxes. On peut par exemple citer l’omission volontaire de la phase d’information précontractuelle, qui permettra au client de prendre conscience de tous les tenants et aboutissants de la convention de prestation qu’il va signer pour déléguer à la société le pouvoir de diriger les travaux de rénovation de son logement.

La DGCCRF de souligner qu’ « outre la présentation de la société qui peut être trompeuse (présentation de label non-détenu, mise en avant abusive de partenariat, nom commercial laissant penser à une administration...), la détermination du coût réellement supporté par le consommateur dans le cadre de travaux de rénovation thermique est génératrice des pratiques les plus graves ».

Quel taux pour votre projet ?

L’État apporte son soutien aux propriétaires

Dans l’optique de la sensibilisation de l’État pour la rénovation des logements, ce dernier met en place des dispositifs de prêt travaux pour encourager les propriétaires à lancer les chantiers. Aussi, des crédits ont été votés par le gouvernement français, ainsi que des décisions de réductions d’impôts à l’image du crédit d’impôt transition énergétique ou CITE.

Ce dernier type de crédit est d’ailleurs cumulable avec l’éco-prêt à taux zéro. Ceci étant, les professionnels des chantiers immobiliers voient ces dispositifs une belle opportunité d’augmenter leurs chiffres d’affaires. Ce qui, souvent, les incite à s’acharner sur les prospects déjà malmenés financièrement.


J’emprunte
sur
12 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.