BNP Paribas Finance court après le trophée mondial

 Trophée en image

En 2016, une hausse de 15,9% à 1,44 milliard d’euros a été enregistrée sur les résultats avant impôts de la filiale crédit conso de la BNP Paribas.

La filiale de la BNP Paribas spécialisée dans le prêt à la consommation a pour ambition de devenir le leader mondial de son domaine de prédilection. Pour preuve, la Personal Finance a vécu l’année 2016 « sur les chapeaux de roue ». En effet, en plus de l’évolution remarquable de ses résultats avant impôts, le groupe a surpassé les objectifs qu’il s’est fixé sur trois ans.

D’après les dires de son directeur général, Laurent David, ils ont enregistré une progression annuelle moyenne de 2% sur les revenus, plus un accroissement de 16% sur les résultats d’exploitation alors que le plan stratégique n’en avait prévu que la moitié.

Cette performance est en premier lieu le fruit de la contribution positive des six zones géographiques d’implantation du groupe. Mais d’autre part, la faiblesse des taux a aussi eu un effet de levier sur ces résultats. Ce premier cadre de l’entité de souligner :

Les taux faibles nous ont permis - parmi d'autres facteurs - de réduire très fortement notre coût du risque .

Et pour ce dernier, cette faiblesse des taux oblige la filiale à « redoubler sa dynamique commerciale » afin de pérenniser l’évolution de ses revenus.

Quel taux pour votre projet ?

À l’assaut de la première place

Pour l’heure, BNP Paribas Personal Finance se place à la première ou seconde position du classement des établissements spécialisés en crédit conso en Europe. Mais la filiale ne se contentera pas de son titre actuel, et vise le titre de leader mondial dans ce secteur. C’est sur cette ambition cette même ambition qui servira de base à son prochain plan stratégique, prévu en présentation pour le mois d’avril 2017.

Nos encours de financements automobiles sont passés en trois ans de 10 à 15 milliards d'euros, et nous pourrions très bien approcher les 25 milliards d'euros à l'issue du nouveau plan

Le directeur de Personal Finance

Cette activité ne présente que de faibles marges, mais les risques sont aussi minimes. C’est pourquoi l’entreprise a pu accroître le nombre de ses partenariats avec les constructeurs automobiles, et a fait de ce secteur son premier axe de développement. Et pour appuyer ce domaine déjà en expansion, Personal Finance veut aussi promouvoir le domaine digital. Le but étant l’automatisation et l’accélération de la souscription au crédit. Laurent David d’expliquer :

Partant de zéro en 2014, nous traitons désormais 3 millions de contrats dématérialisés chaque année.

Laurent David

Quel taux pour votre projet ?

Pour la pérennisation de sa situation

Dix ans plus tôt, la filiale de la BNP Paribas a vécu dans une situation très confortable. Puis, il fut un temps où l’entreprise connut des moments très difficiles. Récemment, la Personal Finance a pu redresser et stabiliser sa situation.

Suite à ces évènements, le directeur de la filiale affirme l’insuffisance de la dynamique commerciale. Selon lui, l’optimisation du compte de résultats est cruciale sur tous les postes. «Tout peut s’optimiser » dit-il avec insistance !

Ainsi, l’établissement de partenariats permanents avec les constructeurs automobile a été un bon moyen de pérenniser sa situation. Mais la fusion avec les acteurs bancaires grâce à la promotion du crédit consommation a aussi fait ses preuves. C’est d’ailleurs dans cette optique que la filiale a choisi de travailler en interne avec les banques de la BNP Paribas, et à l’international avec des grands renoms tels que La poste au Portugal ou en Italie.


J’emprunte
sur
12 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.