Le secteur des services financiers dans les cinq prochaines années

 Billets euros

Dans cinq ans, les start-up seront les plus disruptifs dans les services financiers, selon plus d’un millier de dirigeants du secteur interrogés par le cabinet d'audit et de conseil PwC. 88% d’entre eux craignent une perte de revenus au profit d’acteurs innovants. Les acteurs historiques prennent très au sérieux cette menace.

D’après PwC, le secteur des services financiers sera méconnaissable dans les cinq ans à venir. 1 300 dirigeants d’établissements traditionnels de plus de 70 pays estiment que les start-up de la Fintech sont les mieux placées pour bousculer le secteur.

Ces grands acteurs internationaux de l’assurance ou de la gestion d’actifs pensent que les finances personnelles et les prêts personnels sont particulièrement menacés dans la banque. Toutefois, PwC prédit que les innovateurs d'aujourd'hui ne seront pas forcément ceux de demain. Les jeunes générations qui arrivent sur le marché désireront le même niveau d'innovation et de service obtenu des géants du Web américains.

Quel taux pour votre projet ?

Partenariats entre banques et Fintech

Selon une étude mondiale de PwC, l’univers de la Fintech a une influence croissante sur les services financiers. Actuellement, des start-up et des banques collaborent déjà pour de multiples raisons.

De grands acteurs internationaux de l'assurance, de la gestion d'actifs et de la banque, estiment qu’en moyenne 24% de leur business serait menacée par les start-up. Elles sont considérées comme les mieux placées pour créer la rupture dans le secteur, au cours des cinq ans qui viennent, devant :

  • les géants d’Internet
  • les e-commerçants
  • les opérateurs d’infrastructures financières
  • les institutions traditionnelles

L’an dernier, 32% des acteurs historiques interrogés par PwC ont déjà noué des partenariats avec des entreprises de la Fintech. En moyenne, 45% d’entre eux le font actuellement et 82% envisagent d'accroître cette collaboration dans les trois à cinq ans à venir. Le PwC explique que :

La Fintech a évolué de startups voulant battre les acteurs en place à un écosystème plus large de différentes entreprises cherchant des partenariats. Les startups n'ont pas seulement besoin de capital, il leur faut des clients. En même temps, les acteurs historiques ont besoin de nouvelles approches pour innover.

PwC

Parmi les obstacles identifiés dans ces collaborations, on distingue cependant :

  • les différences de culture d'entreprise et de management
  • les incertitudes réglementaires
  • les questions de sécurité
Quel taux pour votre projet ?

L’intelligence artificielle et la technologie Blockchain en tête de liste

Le rapprochement entre les deux mondes peut se faire par la technologie elle-même. Nombreux sont les startups qui cherchent à intégrer l'intelligence artificielle (IA) aux services financiers. Quant aux acteurs historiques, ils sont 77% à envisager l’adoption de la technologie Blockchain.

Au cours des deux dernières années, les startups souhaitant intégrer l'IA aux services financiers ont bénéficié de financements de l'ordre d'un milliard de dollars par an, selon les chiffres de PwC. 57% des établissements financiers français prévoient de s’y investir en 2017.

La Blockchain est également une technologie qui a la cote. En France, 80% des acteurs s’attendent à l’adopter dans leurs systèmes d’ici 2020. Marie-Line Ricard, associée responsable du Blockchain Lab chez PwC, relève que :

On est en train d'assister à l'adoption rapide de la Blockchain par les acteurs de la finance. À la fin de l'année 2016, une grande banque européenne a effectué des paiements instantanés entre deux clients situés dans deux pays différents grâce à la Blockchain. Cet exemple souligne les bénéfices de cette technologie de rupture pour les acteurs traditionnels. Celle-ci réduit les coûts et les délais. Elle supprime également tout risque d'erreur dans la transaction.

Marie-Line Ricard


J’emprunte
sur
12 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.