L’éducation financière s’impose désormais aux enfants

 Un enfant en train de faire ses comptes

Sera-t-il facile d’apprendre l’économie aux enfants ? À priori, la réponse à cette question n’est pas forcément évidente. D’un côté, les enfants doivent s’initier aux questions économiques aussi tôt que possible, car c’est en eux que réside l’espoir de l’avenir financier du pays. Mais d’un autre côté, les plonger dans un monde aussi complexe peut rendre certains assez sceptiques, de peur qu’ils ne puissent en comprendre l’enjeu.

L’éducation financière devient de plus en plus un sujet de discussion quotidienne au sein de la société. En effet, le monde actuel ne cesse d’opérer de multiples changements, si bien que les questions d’ordre financier ne peuvent plus être ignorées, même par les plus jeunes.

Aussi, l’éducation financière consisterait à initier enfants à certaines règles de base essentielles par rapport à l’environnement économique et financier dans lequel ils vivent au quotidien.

Cela a été renforcé par la survenue de la crise financière de 2008, qui n’a fait que confirmer le besoin d’inculquer aux citoyens, et ce dès leurs plus jeunes âges, les règles de base de la vie économique.

Ils doivent ainsi comprendre que la souscription à de nombreux crédits est le principal déclencheur du surendettement. À noter qu’en France, le prêt personnel est le premier facteur menant à cette situation financière désastreuse.

Quel taux pour votre projet ?

Éviter une situation socialement fragile

Dans une enquête réalisée en 2013, la Banque de France évoque le fait que 58% des citoyens français se croient moyennement instruits par rapport au thème de l’économie. Un autre sondage révèle que 80% de la population regrettent que les programmes scolaires de leur époque n’aient pas été plus enrichis en matière d’économie et finances.

En se concentrant sur un échantillon de population, âgé de 15 ans, l’on a voulu mesurer la culture financière des jeunes français, par l’intermédiaire su programme international pour le suivi des enquêtes des élèves (PISA). Suite à l’enquête réalisée, l’entité a constaté que le niveau général de cette partie de la population se trouve largement en dessous de la moyenne des pays de l’OCDE

Si les enfants comprennent assez tôt les règles de base de gestion des ressources en matière de finances, le risque qu’ils tombent un jour dans une situation de surendettement sera considérablement réduit. Ce qui garantira un certain confort financier à la génération future.

Aussi, la promotion de l’éducation financière est plus qu’une nécessité pour les plus jeunes, car dans très peu de temps, ce sont eux qui seront amenés à prendre des décisions économiques cruciales pour assurer le bon fonctionnement du système.

Quel taux pour votre projet ?

La meilleure manière d’apprendre la finance aux enfants

Afin de s’assurer que la filière soit bien assimilée par les enfants, il faudrait veiller à ce qu’ils puissent bien comprendre le fonctionnement de base de la gestion financière, notamment : l’argent, les actifs, les investissements et même les prêts. La combinaison d’une bonne documentation et des méthodes universellement reconnues comme étant efficace serait le meilleur moyen d’aboutir à un résultat probant.

Mais il ne faudrait pas se contenter d’apprendre. Il est également essentiel de pouvoir appliquer les acquis. Ce qui permettra aux jeunes d’arriver à un meilleur niveau de compréhension, et plus tard de pouvoir prendre les décisions qui s’imposent.

Ainsi, afin d’être prêts à affronter leur futur économique, les jeunes doivent être :

  • éduqués aux compétences pratiques qui leur permettront de prendre des décisions en toute confiance,
  • formés sur la gestion des liquidités et des épargnes afin qu’ils puissent maitriser les règles de base de la gestion, de l’investissement et des ressources,
  • initiés aux moyens d’existence pour leur apprendre à pérenniser leurs ressources dans le respect de la déontologie. Cette branche de la formation a aussi pour objectif d’encourager l’esprit d’ingéniosité et de créativité, visant à épanouir le jeune dans son travail.

J’emprunte
sur
12 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.