Quelques astuces pour protéger son logement du bruit

 Un homme qui se couvre de nuisance sonore

Vivre au cœur de la capitale attire toujours autant de Français. Mais les nuisances sonores représentent un inconvénient majeur de ce choix. Heureusement, à Paris comme dans les autres grandes villes, il existe des solutions pour réduire le désagrément pour les futurs propriétaires, notamment se lancer dans des travaux de rénovation.

Une pollution importante provenant de l’extérieur…

De nombreux Français rêvent de s’installer à Paris. Mais pour qui recherche le calme, trouver l’appartement idéal relève du parcours du combattant. En effet, la Ville Lumière est réputée pour sa vie nocturne animée, et le bruit s’arrête rarement, entre la circulation, les voisins, les bars et restaurants, etc.

Important Afin de protéger ses habitants de cette pollution sonore, problème qu’elle prend avec le plus grand sérieux, la Ville a mis au point le Plan de prévention du bruit de l’environnement (PPBE).

Parmi les mesures inscrites dans ce plan figure le recouvrement du périphérique d’un revêtement antibruit. D’autres dispositions visent à limiter le trafic routier intra-muros, ainsi que la vitesse, sources de gêne de jour comme de nuit. À titre d’exemple, 250 000 Parisiens voient régulièrement leur sommeil interrompu par le passage d’une grosse cylindrée dans leur rue.

Quel taux pour votre projet ?

… à laquelle s’ajoutent les bruits de voisinage

Mais il serait erroné d’attribuer toutes les nuisances à la circulation, car le voisinage aussi en est une source importante, en particulier dans les copropriétés. Les va-et-vient dans les parties communes, les craquements provenant du dessus dans les immeubles anciens, les voisins qui effectuent des travaux dans leur appartement… le bruit est partout.

Pour leur confort auditif, outre les actions publiques, les particuliers de Paris et d’ailleurs se mobilisent.

L’amélioration de l’isolation phonique de l’habitat est la solution la plus efficace.

Certains ménages choisissent le remplacement de leurs fenêtres par du double ou du triple vitrage pour filtrer les bruits de la rue, d’autres posent un rideau antibruit.

Pour financer ces aménagements lorsqu’ils nécessitent un budget assez important, le recours à un crédit travaux est conseillé.

En fonction du profil du souscripteur, les banques et établissements de prêts peuvent accorder une somme conséquente à un taux attractif.


J’emprunte
sur
12 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.