Nouveau scandale chez Wells Fargo

 Enseigne de Wells Fargo

Après l’affaire des comptes fictifs, la banque américaine Wells Fargo est frappée par un nouveau scandale. 570 000 clients de l’enseigne bancaire ont payé des cotisations superflues dans le cadre d’une assurance de crédit automobile. L’établissement devra rembourser les clients lésés à hauteur de 80 millions d’euros au total. Gros plans !

Les scandales se multiplient chez la banque Wells Fargo. L’année dernière, la banque californienne avait admis avoir ouvert deux millions de comptes fictifs entre 2011 et 2016 grâce auxquels les employés de l’établissement ont pu accumuler des primes indues liées à la vente de produits.

Outre le versement d’une amende de 185 millions de dollars, cette affaire avait abouti au licenciement de 5 300 salariés de l’enseigne et à la démission de son ex-PDG, John Stumpf.

Aujourd’hui, la banque américaine est de nouveau sous les feux des projecteurs. Elle vient en effet de révéler que plus d’un demi-million de ses usagers ont versé des primes d’assurance irrégulières sur leur crédit automobile.

L’établissement indique dans un communiqué :

Wells Fargo a réexaminé les politiques mises en place entre 2012 et 2017 et a identifié environ 570 000 clients qui peuvent avoir été affectés.

Wells Fargo.

Quel taux pour votre projet ?

Le remboursement et le processus d’indemnisation

Ce nouveau scandale intervient dans le cadre de la souscription d’assurances dites « collatérales » ou CPI (Collateral Protection Insurance). Il s’agit de contrats d’assurance que les emprunteurs doivent signer en contrepartie de l’octroi d’un crédit automobile.

Une telle solution d’assurance couvre l’établissement bancaire prêteur de tout éventuel impayé ainsi que de toute perte de valeur du véhicule, et ce, sur la durée totale du prêt.

Pour sa part, Well Fargo a parfois souscrit des CPI au nom de ses clients auprès d’un assureur externe. En juillet 2016, la banque américaine a reçu certaines plaintes des clients, ce qui l’a amené à conduire un examen. Celui-ci révèle que des « contrôles internes étaient inadaptés ».

En conséquence, des clients ont pu se voir prélever des primes alors même qu'ils payaient l'assurance de leur véhicule et, dans certains cas, le prélèvement de ces primes a entraîné un défaut, ce qui a conduit à la saisie du véhicule

Wells Fargo.

Le remboursement et le processus d’indemnisation

Wells Fargo compte rendre aux personnes lésées les sommes qu’elles ont perdues. La banque confie que celles-ci « vont être remboursées et percevront des versements supplémentaires au titre d’indemnisations ».

Au total, l’établissement bancaire devra rembourser 80 millions de dollars. 64 millions seront directement versés aux victimes, en espèces. Le solde sera par contre octroyé sous la forme d’un ajustement de leur compte en banque.

À noter que suite à ce scandale d’assurance crédit auto chez Fargo, l’action a perdu près de 3% à Wall Street le 25 juillet dernier.


J’emprunte
sur
12 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.