L’ASF dresse un bilan semestriel du crédit à la consommation

 Travail du bilan sur le crédit

Le crédit à la consommation augmente au cours du premier semestre. Ce bilan découle du rapport de l’Association française des sociétés financières. Elle note ainsi une croissance de 0,9% avec une production de 16,6 milliards d’euros. D’autre part, elle note une baisse du crédit affecté et du crédit renouvelable. L’ASF constate également une accumulation de la LOA pour le premier trimestre.

En France, le prêt continue d’intéresser les ménages. Cette tendance est confirmée par le rapport de l’Association française des sociétés financières qui révèle une progression du crédit à la consommation. À titre de rappel, notons que cette forme de crédit regroupe généralement trois types de crédit, dont le prêt personnel, le crédit affecté et le crédit renouvelable.

En ce qui concerne le prêt personnel, elle connaît une évolution remarquable. De ce fait, elle contribue particulièrement à la croissance du crédit à la consommation. Quant aux crédits affectés et renouvelables, elles se trouvent en légère baisse. Toujours selon l’ASF, le prêt à la consommation progresse lentement durant le deuxième trimestre.

Quel taux pour votre projet ?

Des résultats positifs pour l’année et pour le premier semestre

À travers son rapport, l’Association française des sociétés financières révèle les dernières tendances du crédit destiné à la consommation.

Important Selon l’organisme, cette forme de crédit totalise un gain de 16,6 milliards d’euros et connaît ainsi une augmentation de 0,9%.

Ce résultat concernant le premier semestre influe positivement sur le bilan annuel. En l’espace d’un an, l’activité du prêt à la consommation progresse de 4,1% et enregistre 20,1 milliards d’euros. Cette constatation de l’ASF s’explique par la progression du prêt personnel.

Ce dernier rapporte, à lui seul, 6,8 milliards d’euros soit une hausse de 3,3%.

Important Contrairement au crédit à la consommation qui évolue, le crédit affecté et le crédit renouvelable baissent respectivement de 0,6 et de 0,9%.

Le recul se traduit par une perte de 4,9 milliards d’euros pour le premier et de 4,8 milliards d’euros pour le second. Selon l’ASF, la régression du crédit affecté résulte notamment de celle de la vente des automobiles neuves qui diminue de 15,4%. Pour sa part, le crédit renouvelable souffre d’un contexte juridique qui joue en sa défaveur depuis 2009.

Quel taux pour votre projet ?

Un ralentissement au second trimestre

Si l’organisme français constate une évolution du crédit conso en général, il note une lenteur de l’accroissement au deuxième trimestre.

Important Après être monté de 6,2% au premier trimestre, le crédit à la consommation s’accroît à seulement 2,2%.

Important En juin, elle se trouve à un niveau stationnaire en enregistrant une croissance de 0,8%.

Par conséquent, l’évolution de la location avec option d’achat ne permet pas au prêt à la consommation de rattraper le retard. Durant le premier trimestre, la LOA connaît en effet une ascension remarquable avec une hausse de 22,8% et une recette de 3,5 milliards d’euros.


J’emprunte
sur
12 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.