Le CEL et le PEL pour financer des travaux de rénovation

Contracter un emprunt bancaire pour effectuer des travaux

Pour financer des travaux dans leur logement, les Français ont tendance à se tourner en priorité vers leur banque pour souscrire un prêt travaux. Or, il existe des aides pour compléter ou réduire le montant de cet emprunt.

Les solutions pour financer des travaux

Les détenteurs d’un Compte épargne logement (CEL) ouvert depuis plus de 18 mois peuvent, en fonction de l’épargne accumulée, prétendre à un prêt travaux très avantageux pour réaliser des travaux de rénovation. D’un montant maximum de 23 000 €, il est en effet proposé à un taux de 2 % à 3 % suivant la date de dépôt des fonds.

Le Plan Épargne Logement (PEL) représente une autre option intéressante. Bloqué pendant 4 ans, il permet, une fois son terme atteint, de décrocher un crédit immobilier à un taux très attractif s’il n’est pas clôturé ou prolongé.

Avec ce prêt, l’emprunteur a par ailleurs droit à une prime versée par l’État. Toutefois, pour les PEL ultérieurs au 1er mars 2011, le souscripteur n’est éligible à la prime d’État que si le PEL est utilisé pour prendre un prêt immobilier de 5000 € ou plus.

Quel taux pour votre projet ?

Comment prendre un prêt avec son PEL ?

Le plafond du prêt accessible avec le PEL a été relevé à 92 000 € et le taux a diminué notablement. Pour les plans ouverts après le 1er août 2003, le crédit se négocie autour de 4,20 %, et à 2,70 % pour ceux datant de janvier 2016.

Le crédit immobilier peut être souscrit auprès de la banque où est ouvert le PEL, ou auprès d’un établissement tiers lorsque toutes les conditions d’obtention sont remplies. L’organisme qui accorde le financement est susceptible de réclamer un cautionnement bancaire ou une hypothèque du bien à réhabiliter. Une assurance emprunteur peut également être exigée pour garantir à la banque le remboursement du capital et des intérêts.

Attention, certains établissements bancaires peuvent essayer d’imposer la domiciliation de revenus chez lui en contrepartie du prêt : une telle pratique est interdite.

J’emprunte
sur
12 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Quel taux pour votre projet ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.