Les taux bas suscitent un regain d’intérêt pour le crédit à la consommation

Consommation des ménages dans le secteur automobile

La chute des taux d’intérêt augmente la capacité d’emprunt annuelle des Français de 2000 € en moyenne. Ce crédit sert dans la plupart des cas à financer une voiture.

Reprise du secteur du crédit à la consommation

Le marché du crédit à la consommation affiche un regain de dynamisme, avec une croissance de 6 % sur une année. Les taux de prêt compétitifs ont largement contribué à cette progression, même si leurs niveaux ne sont pas aussi faibles que ceux du secteur immobilier.

Conséquence de cette conjoncture favorable, les ménages sont plus nombreux à souscrire un crédit pour concrétiser leurs projets, et à solliciter un montant d’emprunt plus important. Ainsi, d’une année à l’autre, la somme moyenne empruntée a augmenté de 2000 €, faisant passer le montant total moyen des emprunts à 13 000 €.

Le crédit est contracté pour 51 mois en moyenne (un peu plus de 4 ans) par un emprunteur type âgé de 39 ans. Pour 47 % des dossiers, les fonds se destinent à l’acquisition d’un véhicule. En fonction du profil de l’emprunteur, le taux accordé tourne autour de 2,5 %.

Quel taux pour votre projet ?

Des taux attractifs pour tous les types de projets

Si le crédit auto est le plus populaire, les conditions très attractives pratiquées par les banques et établissements spécialisés permettent de réaliser d’autres projets. Les Français y recourent également souvent pour entreprendre des travaux dans leur logement ou mettre un peu d’argent de côté.

Selon Mael Bernier, notre directrice de la communication, le recul des taux profite autant aux candidats à la propriété immobilière qu’aux ménages demandeurs de prêts à la consommation. En effet, de 4 % à 5 % les années précédentes, les taux avoisinent aujourd’hui 3 %. À mensualité égale, les emprunteurs peuvent donc emprunter davantage.

Les crédits à la consommation présentent un autre attrait : contrairement au prêt à l’habitat, il n’est pas nécessaire de disposer de revenus très élevés pour en profiter. En moyenne, les couples qui signent pour un crédit conso perçoivent 2420 € par mois, quand les souscripteurs d’un emprunt immobilier doivent justifier de 5300 € de revenus moyens pour obtenir satisfaction.


J’emprunte
sur
12 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.