Les artisans du bâtiment retrouvent le sourire

Croissance du secteur BTP

Après plusieurs années de vaches maigres, le secteur de l’artisanat du bâtiment retrouve enfin le chemin de la croissance, avec une progression des activités évaluée à 1 % au premier trimestre 2016.

Des signes encourageants

L’année 2016 semble marquer le début d’un retournement de tendance pour le secteur de l’artisanat du bâtiment. Pour la première fois depuis près de quatre ans, la Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment enregistre une hausse de ses activités au premier trimestre 2016, à +1 %.

Cette éclaircie s’accompagne de nombreux signaux positifs. Outre la hausse en volume de la construction neuve (+1,5 %), plusieurs indicateurs redonnent espoir. Le nombre de mises en chantier et les ventes de logement neuf progressent respectivement de +2,5 % fin février et de +8,1 % au quatrième trimestre 2015 par rapport au quatrième trimestre 2014. Tandis que le segment entretien-rénovation se redresse de +0,5 % au premier trimestre 2016.

Après bientôt quatre ans de récession, l’activité du secteur de l’artisanat du Bâtiment semble enfin redémarrer avec une croissance de 1 % des activités au premier trimestre 2016 ! Mais malgré les différents signaux de reprise, rien n’est joué. Dans ce contexte, certaines mesures du projet Sapin II sont particulièrement dangereuses. Ces dernières risquent de porter un gros coup à nos métiers, alors que le secteur souffre déjà de la concurrence déloyale des personnes qui s’improvisent entrepreneurs et bradent les prix

Patrick Liébus, Président de la CAPEB

Quel taux pour votre projet ?

Rénovation énergétique : les dispositifs d’aides portent leurs fruits

Cette reprise est notamment tirée par la construction neuve qui augmente de +1,5 % en volume, avec plus de 351 200 logements neufs construits en février 2016 (en hausse de 2,5 % en glissement annuel), mais aussi par la forte croissance du nombre de permis de construire accordés (+7,7 % sur 12 mois). La progression du logement neuf est surtout le fait des logements collectifs, qui sont particulièrement dynamiques en 2015 (+7,1 % sur un an), contrairement aux logements individuels purs ou groupés et des logements en résidence, en repli sur la même période.

En ce qui concerne l’entretien-rénovation, la hausse (+0,5 %) est portée par le dynamisme du marché de la performance énergétique. Les dispositifs de soutien à la rénovation énergétique destinés aux ménages connaissent un franc succès. Ainsi, sous l’effet des différentes aides financières et incitations fiscales mises en place par le gouvernement, telles que le Crédit d’Impôt sur la Transition Énergétique (CITE) et l’Éco-PTZ, les travaux d’Amélioration de la Performance Énergétique des Logements (APEL) augmentent de 1,5 %, au moment où les cours des matières premières continuent de plonger.

J’emprunte
sur
12 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Quel taux pour votre projet ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.