Hausse de 10 % pour le crédit conso au premier trimestre 2016

Secteur automobile pousse le crédit consommation à la hausse

Dans la continuité des 10 derniers mois, le secteur du crédit à la consommation a réalisé au premier trimestre 2016 une croissance de 10 % selon les données de l’Association des sociétés financières (ASF) regroupant 286 établissements financiers spécialisés.

Production en hausse soutenue par le secteur auto, mais activité encore faible

Malgré sa hausse constante, la production est encore de 17 % inférieure au pic observé en septembre 2008. Malgré la nuance apportée par l’association, les prêteurs ont distribué 9,23 milliards d’euros de crédit conso. Pour le seul mois de mars, ils ont accordé au total 3,40 milliards d’euros, soit une augmentation de +8,1 % par rapport au niveau de mars 2014.

Les financements de voitures neuves ont été principal moteur du prêt à la consommation au premier trimestre en enregistrant la plus forte progression sur un an avec +15,3 %, et jusqu’à 20,4 % en moyenne sur les trois premiers mois de 2016. La location avec option d’achat (LOA) est certainement la plus dynamique, passant de 405 millions à 510 millions entre mars 2015 et mars 2016, soit +25,9 %.

Le crédit auto affecté n’a pas disparu du marché pour autant, au contraire. Il bondit de 6,2 % en ce qui concerne l’achat d’automobiles d’occasion et de 1,9 % pour les véhicules neufs. Les autres types emprunts utilisés pour financer divers biens et services tels que les deux-roues, bateaux de plaisance, etc., s’inscrivent dans un mouvement haussier avec +1,4 %.

Quel taux pour votre projet ?

Progression contrastée des autres crédits « classiques »

Dans l’ensemble, les crédits « classiques » ont évolué positivement (+5,5 %), mais à des rythmes inégaux. Le prêt personnel enregistre la meilleure progression, à +11,4 %. Permettant de réaliser toutes sortes de projets sans justificatif, il a même réalisé +12,6 % entre janvier et mars 2016, sa hausse la plus importante depuis mai 2011 en moyenne trimestrielle mobile.

Quant au crédit affecté, il se contente de +2,9 %, tandis que le crédit renouvelable, lourdement impacté par le durcissement de la réglementation, connaît un très léger rebond à +0,6 % après une longue chute.

De leur côté, les prêts dédiés aux biens d’équipement de la maison (appareils électroménagers, équipements multimédias, mobilier…) se maintiennent à +0,1 %.

J’emprunte
sur
12 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Quel taux pour votre projet ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.