Les dangers du hors-bilan pour les banques européennes

Risques du hors bilan des banques europeennes

Une pratique relativement courante des banques, qui consiste à occulter certaines opérations dans leur bilan comptable, menace le secteur bancaire européen.

Plusieurs menaces pèsent sur le secteur bancaire européen

Les risques qui pèsent sur les banques et l’ensemble du secteur en Europe se multiplient. Pour commencer, l’Italie comptabilise un total de 200 milliards d’euros de créances douteuses. Ensuite, 690 milliards de liquidités des banques dorment dans les caisses de la Banque centrale européenne, pénalisant le marché interbancaire.

L’institution a beau mener une politique accommodante, le financement de l’économie réelle reste un enjeu majeur. D’autant que des contraintes réglementaires supplémentaires resserrent le marché secteur du crédit à la consommation et réduisent la création monétaire bancaire.

Dans un tel contexte, les banques recourent au hors-bilan sans forcément en maîtriser l’impact. La pratique est d’autant plus tentante que toute inscription au bilan est susceptible d’induire certaines obligations, auxquelles les établissements cherchent à échapper. Le danger est que le nombre de défaillances d’entreprise en France progresse, puisque de 45 000 en 2007, elles sont passées à environ 60 000 en 2015.

Quel taux pour votre projet ?

Plusieurs types d’opérations risquées sont inscrites hors-bilan

Le risque augmente donc pour certaines opérations très courantes comme le crédit-bail. De même, dans le cas où une banque fournit sa garantie aux obligations d’un client, et que ce dernier est défaillant, l’établissement bancaire subit une perte immédiate ou acquiert une créance de moindre qualité qui affecte son bilan.

L’immobilier est particulièrement vulnérable, la garantie à première demande, notamment pour un contrat de construction, étant hors du bilan. La banque est alors responsable du dédommagement envers le bénéficiaire désigné par l’obligation souscrite.

Et en leur qualité de garantes de la solvabilité des grands comptes, en cas de sinistres industriels majeurs, les conventions de ducroire enregistrées hors-bilan représentent des bombes à retardement.

Le swap de devises et de taux d’intérêt est un autre type de transaction périlleux, lorsque l’une des parties engagées n’est pas en mesure d’honorer le paiement des intérêts à l’échéance convenue.

Plus généralement, le banquier peut prendre des engagements importants sans transfert de fonds ni écritures comptables, rendant ces éléments indécelables lors d’un contrôle comptable bancaire.

 

J’emprunte
sur
12 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Quel taux pour votre projet ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.