Les crédits au secteur privé en hausse dans la zone euro

Huasse des credits dans la zone euro pour le prive

Des chiffres publiés récemment par la BCE montrent une croissance modérée du volume des crédits accordés au secteur privé en mai. Malheureusement la relance économique tant attendue peine à pointer le bout de son nez, notamment du fait des incertitudes qui planent à la suite de la sortie de la Grande-Bretagne de l’Union européenne.

Plus de crédits octroyés…

Le volume total de crédits accordés au secteur privé est ainsi en hausse de 1,1 % sur un an dans la zone euro. Le volume de crédits octroyés en mai a également augmenté par rapport au mois précédent de 1 %. En avril il était déjà en hausse de 0,8 % ce qui dénote une accélération mineure, mais néanmoins notable de la hausse.

Les crédits aux ménages ont contribué notablement à cette hausse avec une progression de 1,6 % en un an. Les financements et demandes de crédits à la consommation ont quant à eux fait un bond spectaculaire de 4,4 % tandis que les emprunts immobiliers, boostés par des taux toujours au plus bas, progressent de 2,3 %.

Les prêts accordés aux entreprises sont également en hausse de 1,4 %, contre 1,2 % le mois précédent. Il faut noter qu’il s’agit là exclusivement des prêts accordés aux sociétés non financières.

Quel taux pour votre projet ?

… mais des perspectives économiques encore troubles

Ces chiffres devraient mettre du baume à cœur à la BCE qui maintient le loyer de l’argent à un niveau très bas avec pour objectif avoué la relance de la croissance économique.

Malheureusement, les perspectives économiques toujours troubles ont un effet délétère sur la reprise tant attendue, plombées également par le récent Brexit et l’instabilité additionnelle qu’il génère.

Sans surprise, la croissance monétaire est également en hausse : + 4,9 % en mai alors qu’elle était de + 4,6 % en avril.


J’emprunte
sur
12 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.