N’oubliez pas ! Financez jusqu’à 50 % de vos travaux grâce aux aides

Financement des travaux

Pour augmenter la performance énergétique de votre logement, misez sur les aides, elles peuvent financer jusqu’à 50 % de vos travaux de rénovation.

L’éco-PTZ pour les travaux d'amélioration de la performance énergétique

Si votre résidence principale a été bâtie avant le 1er janvier 1990, que vous en soyez propriétaire ou locataire, l’éco-PTZ permet de réaliser des travaux lourds : isolation du toit, des murs et ouvertures donnant sur l’extérieur, installation ou remplacement des équipements de chauffage ou de fourniture d’eau chaude sanitaire utilisant les énergies traditionnelles ou renouvelables.

Est également éligible la réhabilitation du système d’assainissement non collectif pour un dispositif peu énergivore. Plus généralement, l’éco-prêt à taux zéro finance toute intervention visant à minimiser la performance énergétique globale du bien.

L’éco-PTZ, plafonné à 30 000 € et remboursable sur 15 ans au maximum, est octroyé par logement sur présentation d’un descriptif et d’un devis jusqu’au 31 décembre 2018. À partir du 1er juillet 2016, le prêt initial peut être complété dans les trois ans par un autre éco-prêt, le total devant rester inférieur à 30 000 €.

Quel taux pour votre projet ?

Le Crédit Impôt Transition Énergétique

Pour un logement achevé depuis plus de deux ans, le propriétaire comme le locataire peut recourir au CITE. Pour bénéficier de ce dispositif fiscal, les travaux suivants doivent être confiés à une entreprise titulaire du certificat « reconnu garant de l’environnement » (RGE), qui achète tous les équipements nécessaires : isolation thermique, optimisation de la performance énergétique et des économies d’énergie de votre résidence principale.

Important Valable jusqu’à fin 2017, le crédit d’impôt porte sur les dépenses effectuées depuis le 1er septembre 2014. Son taux est fixé à 30 %, dans la limite de 8000 € de dépenses une personne seule et de 16 000 € pour un couple soumis à une imposition commune. Chaque personne à charge majore ce maximum de 400 €.

Financement de l’Agence Nationale de l’Habitat

Si vous êtes propriétaire de votre logement principal datant de plus de 15 ans, et sous conditions de ressources, l’Anah peut prendre 50 % de vos dépenses en charge, sans dépasser 10 000 € ou 25 000 € pour de gros travaux. Attention, pour obtenir l’aide de l’Anah, vous ne devez pas avoir bénéficié d’un prêt à taux zéro.

Le dispositif « Copropriétés : Objectif Climat ! » à Paris

Afin de réduire la consommation énergétique et l’impact environnemental des immeubles haussmanniens réputés gourmands en énergie, la Municipalité a lancé le programme « Copropriétés : Objectif Climat ! » pour encourager la rénovation des immeubles privés en copropriété.

Un conseiller Info Énergie effectue un audit énergétique financé à 70 % conjointement par la Ville, l’Ademe et la Région Île-de-France. En fonction de plusieurs critères, le Conseil Régional d’Île-de-France contribue ensuite pour les travaux à hauteur de 25 % dans la limite de 3000 € par logement.


J’emprunte
sur
12 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.