Installation de volets roulants : les aides disponibles

Aides financiere pour des travaux

Vous avez prévu de remplacer vos fenêtres par des volets roulants afin d’améliorer l’isolation thermique de votre maison ? Sachez que vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt pour alléger le coût des travaux et soulager votre porte-monnaie. Explications.

Des volets roulants pour mieux isoler votre maison

C’est bien connu. Des fenêtres mal isolées constituent un véritable gouffre énergétique, mais aussi financier. Elles sont responsables d’environ 15 % des pertes thermiques dans une habitation. Ainsi, une bonne isolation des parois vitrées, à travers l’installation de fenêtres isolantes, à double ou triple vitrage, permet de diminuer de façon significative les déperditions d’énergie.

Et, pour améliorer davantage la performance énergétique globale de l’habitation, l’installation de volets roulants isolants est tout indiquée, car cela permet de limiter les pertes de chaleur en hiver et de conserver la fraîcheur en été.

Quel taux pour votre projet ?

Quid du financement

Seulement voilà. Malgré tout l’avantage que présentent les volets roulants, les prix élevés de cet équipement (comptez en moyenne entre 200 euros et 1600 euros selon la marque, la qualité, les dimensions), auxquels il faut encore rajouter les frais de pose (entre 100 euros et 250 euros), constituent souvent un frein pour de nombreux propriétaires.

Heureusement pour ces derniers, différentes aides ont été mises en place pour les aider à financer leurs travaux. Il s’agit entre autres des aides publiques et subventions pour la rénovation énergétique.

L’installation de volets roulants fait bien partie des travaux éligibles au CITE (crédit d’impôt pour la transition énergétique). Ce crédit d’impôt vous permet de bénéficier d’une déduction fiscale de 30 % des dépenses engagées, dans la limite de 8 000 euros pour un célibataire et de 16 000 euros pour un couple.

Important Il peut être cumulé avec d’autres dispositifs d’aide fiscale, comme la TVA à taux réduit 5 %, les aides de l’Anah ou encore l’éco-prêt à taux zéro. Ainsi, en cumulant plusieurs aides, le coût de vos travaux de rénovation énergétique se retrouvera considérablement allégé, de même que l’installation de vos volets roulants.

Quelques conditions à respecter

Mais pour pouvoir prétendre au dispositif CITE, il est indispensable de respecter quelques critères. D’abord, les volets choisis doivent avoir une résistance thermique supérieure ou égale à 0,22 m² K./W (mètre carré-Kelvin par watt), et l’installation doit être réalisée par une entreprise certifiée RGE.

Aussi, le logement doit être occupé comme résidence principale et construit depuis au moins deux ans. Enfin, le particulier doit être fiscalement domicilié en France.

Notons toutefois que le crédit d’impôt s’applique uniquement au prix d’achat de l’équipement, le coût de la main-d’œuvre étant toujours à la charge du maître d’ouvrage.

Quel taux pour votre projet ?

Bon à savoir

Si vous envisagez d’effectuer des travaux de rénovation énergétique, nous mettons à votre disposition un outil de simulation pour comparer facilement les offres de prêts travaux disponibles sur le marché et choisir celle qui vous convient le mieux.


J’emprunte
sur
12 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.