Les aberrations du rapport d’Oxfam sur les inégalités mondiales

Image erronée des inégalités mondiales

L’ONG Oxfam a récemment rendu public son rapport sur les inégalités en matière de répartition de la richesse mondiale, avec des titres-chocs comme « Les 1 % les plus riches vont bientôt détenir 50 % de la richesse mondiale ».

Définition absurde des pauvres et des riches

Soulever le problème de ces inégalités en soi n’est pas le problème, car ce sujet est suffisamment important pour être connu de tous. Mais le reproche fait aux données d’Oxfam est d’être trompeuses, alors qu’elles ont été largement reprises dans la presse, induisant le public en erreur.

Première aberration, le graphique montrant les pays les plus riches et les plus pauvres du monde. Surprise, alors que les 10 % les plus pauvres n’incluent aucun Chinois, 7,5 % de cette même population seraient Américains.

La raison est que l’indicateur retenu est le patrimoine net, différence entre les actifs et les dettes des personnes ; dès lors, les deux milliards de personnes ayant un patrimoine et des dettes élevées (à l’exemple de certains Américains avec leur crédit auto) ont par conséquent un patrimoine net négatif, et apparaissent comme étant plus pauvres que d’autres, totalement démunis comme certains Chinois ou Africains.

De même, ce rapport considère comme appartenant à l’élite mondiale des riches tous ceux qui possèdent un patrimoine net de 650 000 euros. Or, des retraités français propriétaires depuis deux décennies d’un logement dans une grande ville de l’Hexagone, et plus généralement, tous ceux qui possèdent une résidence secondaire en font partie.

Prévisions infondées sur l’évolution des inégalités

Le graphique de l’évolution des inégalités de fortune pose également problème. D’une part, il prend l’année 2010 comme référence, sans que rien ne justifie un tel choix. De l’autre, lorsque les extrapolations sont étendues sur une plus longue période, l’imprécision des statistiques utilisées induit des fluctuations qui ne sont pas la conséquence de véritables changements.

La recherche de sensationnel au travers de ces données, au lieu de conduire à une prise de conscience, ne revient finalement qu’à accentuer les clivages et entretenir l’ignorance et les clichés, comme celui d’un continent africain misérable, alors qu’il a connu ces dernières années une croissance économique forte. 

Archives

Le meilleur taux pour votre crédit conso
Montant de votre prêt
Durée
12 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Trouver gratuitement
et en 5 minutes le meilleur
taux sur notre comparateur
crédit conso
quels taux ?
Crédit conso
En quelques minutes, comparez les meilleures offres de crédit adaptées à votre projet.
Étude
gratuite et sans
engagement
obtenez des taux personnalisées en quelques minutes
Quel taux pour votre crédit ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.