Une avalanche de crédits auto aux États-Unis fait craindre une possible nouvelle crise financière

Crise financière en vue à cause des crédits auto

Les établissements financiers américains sont en train de distribuer des crédits auto pour des montants records. Certains experts craignent que cette frénésie n’entraîne une nouvelle crise des subprimes.

Une « frénésie » de crédits auto

Standard & Poor’s exprimait ainsi ses craintes dans une étude du début d’année, affirmant détecter un « point de retournement en ce qui concerne les performances des prêts automobiles, de la même façon qu’en 2006 » pour les prêts immobiliers.

Selon des chiffres de la Réserve Fédérale de New York, pas moins de 101 milliards de dollars de crédit auto auraient été accordés au second trimestre.

  • Un record en termes de montant trimestriel depuis 2006.

En tout, le total de prêt voiture en cours s’établirait à 905 milliards de dollars, un montant supérieur de 20 % au total de 2011. Près de 25 % de cet encours concernerait des emprunteurs présentant un niveau de risque élevé – les fameux « subprimes ».

Quel taux pour votre projet ?

12 milliards de dollars de crédit déjà titrisés

Une bonne partie de ces crédits auto ont déjà été titrisés par les établissements financiers. Ils recourent ainsi au même mécanisme à l’origine du krach de 2008. Ainsi, ce sont près de 12 milliards de dollars qui auraient déjà été titrisés sur le marché financier à l’heure actuelle, un montant conséquent lorsqu’on sait que sur toute l’année 2013, seuls 13 milliards de dollars avaient été titrisés de la sorte.

Les experts tempèrent toutefois les craintes des autorités de régulation qui ont déjà demandé à certains établissements, comme la filiale financière de General Motors, des informations plus détaillées sur ces opérations de titrisation.

Premièrement, le montant actuel des crédits auto est très inférieur à celui des prêts immobiliers consentis en 2006. Il atteignait alors 2 500 milliards de dollars dont près de 20 % étaient « subprime ». Ensuite, contrairement à ceux des crédits immobiliers accordés en masse à cette époque, les taux des crédits auto sont fixes, et ces derniers sont évidemment beaucoup plus courts.

Enfin, les ménages américains sont beaucoup moins endettés qu’avant, leur encours d’endettement s’établissant à seulement 8 % de ce qu’il était fin 2008. D’ailleurs, les taux de défaillance sur les crédits auto restent à des niveaux relativement bas : 1 % pour les banques traditionnelles et 2,5 % pour les établissements spécialisés, plus enclins à prêter à des profils risqués.


J’emprunte
sur
12 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.