CNP Assurances : la franchise irlandaise de Banco Santander dans sa ligne de mire

Partenariat CNP Santander

CNP Assurances renforce son positionnement dans le segment des produits de risques en Europe.

Un accord de partenariat avec Banco Santander

Alors qu'il est en train de renégocier les termes de ses partenariats commerciaux avec le groupe BPCE, qui arrivent à échéance à l'entame 2015, CNP Assurances multiplie les offensives stratégiques. Dans un communiqué, le groupe français confirme l'ouverture de négociations avec la banque espagnole Banco Santander pour signer une éventuelle collaboration dans le domaine de l'assurance de crédit conso  en Europe.

D'après les informations relayées par le quotidien économique Les Échos, le premier assureur de personnes en France envisage de racheter 51 % de la filiale irlandaise de Banco Santander. Le coût de cette transaction est estimé à peu près à 350 millions d'euros.

Le comité d'investissement de la commission de surveillance de la Caisse des Dépôts et consignations (CDC), principale actionnaire de CNP avec 40 % du capital, aurait étudié ce projet il y a environ trois semaines.

Quel taux pour votre projet ?

Renforcer sa présence dans la niche des produits « de risque »

Pour la CNP Assurances, cette collaboration lui permettrait d'être plus compétitif sur le segment des produits « de risques » qui, contrairement aux produits d'épargne, nécessitent un apport important en capitaux. Pourtant, la plateforme de Santander a le mérite d'être complémentaire avec l'activité de CNP Assurances, puisqu'elle couvre de nombreux pays européens, à l'exception de la France.

En 2013, les produits de risques, tels que la prévoyance et l'assurance emprunteur, représentaient 41,6 % des 2,35 milliards d'euros de résultat d'exploitation de CNP Assurances. La répartition par zone géographique du résultat d'exploitation est la suivante : la France à 57,9 %, l'Amérique du Sud à 36,7 % et les autres pays européens à 5,4 %.

D'ailleurs, si les rumeurs selon lesquelles le groupe BPCE envisagerait de ne pas reconduire son partenariat avec CNP Assurances se confirment, cela aura sur le long terme un impact important sur l'équilibre des prévoyances collectives et l'assurance emprunteur. Lors d'une interview accordée aux Échos, le lundi 30 juin, Laurent Mignon, directeur général de Natixis, apaise les doutes. Il confirme l'ouverture des négociations entre CNP et son réseau distributeur, et indique que l'assureur restera un partenaire privilégié pour le groupe BPCE après le 1er janvier 2016.


J’emprunte
sur
12 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.