Quelle mutuelle santé pour un indépendant ?

Les indépendants ne sont pas logés à la même enseigne que les salariés en matière de mutuelle santé. Tandis que les employés du public et du privé peuvent prétendre à des aides de la part de leur employeur, les travailleurs non-salariés peuvent bénéficier des avantages de la loi Madelin… dans une certaine mesure.

Vous êtes indépendant et avez besoin de trouver une mutuelle santé ? Faisons un point sur vos obligations et vos droits. Et n’oubliez pas de comparer les offres pour obtenir les meilleures garanties au meilleur prix.

Mutuelle pour les indépendants

Je trouve la meilleure assurance santé

La mutuelle pour indépendant est-elle obligatoire ?

Non, aucun travailleur indépendant n’est contraint de souscrire une mutuelle santé. Il existe un seul cas dans lequel vous êtes obligatoirement assuré : la mutuelle familiale obligatoire de votre conjoint. Si celui-ci a souscrit un contrat via son employeur qui impose que tous les membres de la famille soient couverts, alors vous avez de facto une complémentaire santé et pouvez bénéficier de remboursements.

Toutefois, cela concerne peu de TNS, la plupart d’entre vous doivent trouver un contrat par eux-mêmes pour limiter leur reste à charge tout en préservant leur budget. Beaucoup de travailleurs indépendants renoncent à la mutuelle santé en raison de la charge supplémentaire que cela représente.

Toutefois, avec l’avènement du comparateur de mutuelle santé, on découvre qu’il est aujourd’hui possible de se protéger sans se ruiner.

Comment bien choisir sa mutuelle pour indépendant ?

Pour obtenir la meilleure couverture, l’assuré doit s’intéresser à plusieurs catégories de soins essentiels sur son contrat de mutuelle santé, car ce sont les plus coûteux en France à cause d’une contribution moindre de la Sécurité sociale. Ces actes sont les soins courants, hospitalisations, l’optique et la dentisterie.

Mais les personnes ayant des exigences spécifiques, comme les médecines douces (homéopathie, ostéopathie, acupuncture...), peuvent se tourner vers un contrat incluant ces options. Pour une cotisation mensuelle comprise entre 25 et 50 euros, la protection est appréciable.

La garantie sur les soins courants

En clair, vous devez vous poser les bonnes questions quant à votre état de santé et vos habitudes en matière de dépenses. Par exemple, si vous consultez uniquement des médecins de secteur 1, nul besoin de souscrire un contrat protecteur au niveau des consultations. Les remboursements effectués par la Sécurité sociale et une mutuelle d’entrée de gamme suffiront largement.

En revanche, si vous consultez des spécialistes de secteur 2 qui pratiquent les dépassements d’honoraires, votre mutuelle pour indépendant doit être protectrice. Rappelons à toutes fins utiles que la Sécurité sociale ne prend pas en charge ces dépassements d’honoraires. Veillez à ce que votre mutuelle offre de bons niveaux de garanties sur ces actes médicaux spécifiques.

Les garanties sur l’hospitalisation

Autre point important : l’hospitalisation. Un séjour de plusieurs jours à l’hôpital peut rapidement coûter plusieurs milliers d’euros. Or, l’Assurance Maladie ne prend en charge que 80 % de ces frais médicaux. Souscrire une mutuelle pour indépendant offrant des garanties solides sur l’hospitalisation est donc essentiel. Il est également nécessaire de songer à votre confort. L’Assurance Maladie ne prend pas en charge la chambre individuelle. Si vous êtes amené à fréquenter les hôpitaux et à y passer des séjours plus ou moins longs, vous aurez besoin d’une chambre particulière pour être plus serein. Consultez le niveau de remboursement de votre mutuelle pour indépendant.

Les garanties optiques et dentaires

Est-il utile de rappeler que les dépenses dentaires et optiques sont particulièrement mal remboursées par la Sécurité sociale ? C’est particulièrement vrai pour les équipements n’appartenant pas au dispositif 100 % Santé. Si vous portez des lunettes, qui plus est avec des verres complexes, ou si vous avez besoin de prothèses dentaires, mieux vaut être parfaitement assuré.

Les autres garanties à prendre en compte pour un TNS

Si vous êtes adepte des médecines douces, seule votre complémentaire santé prendra en charge vos séances selon le niveau des garanties souscrites. Choisissez la formule la mieux adaptée pour obtenir des remboursements à la hauteur de vos dépenses. Cette logique s’applique pour toutes dépenses médicales fréquentes, mais mal remboursées par la Sécurité sociale.

En tant qu’indépendant, vous souscrivez parfois des garanties faibles pour votre mutuelle afin de faire des économies. Toutefois, en cas de dépenses lourdes, vous ne serez pas gagnant. Mieux vaut parfois dépenser quelques euros de plus par mois et obtenir un remboursement correct.

Je trouve la meilleure assurance santé

Quels sont les avantages de la mutuelle des travailleurs non-salariés ?

Si les indépendants ne peuvent prétendre à une aide employeur pour leur mutuelle santé, ils ont un avantage certain sur les salariés du privé : la liberté de choisir leur complémentaire.

Dans le privé, c’est l’employeur qui détermine l’organisme de mutuelle entreprise, le contrat et prend en charge au moins 50 % de la cotisation. Toutefois, ces contrats sont souvent basiques et nécessitent la souscription d’un renfort qui, cette fois, est entièrement à la charge du salarié.

En tant qu’indépendant, vous choisissez la mutuelle qui vous correspond le mieux en termes de garanties et de prix.

Mutuelle indépendant - Avez-vous pensé à la loi Madelin ?

En tant qu’indépendant, si vous ne bénéficiez pas de l’aide d’un employeur, vous pouvez obtenir un avantage fiscal non négligeable grâce à cette loi Madelin. Le fonctionnement est simple : vous comparez les mutuelles pour indépendants et trouvez les garanties qui vous séduisent.

Vous vous assurez qu’il s’agit bien d’un contrat compatible avec la loi Madelin. Vous souscrivez cette offre et pouvez déduire les cotisations de votre bénéfice. Aussi, les cotisations sont prélevées directement sur le compte de votre entreprise et non sur votre compte personnel. En créant une charge supplémentaire, vous réduisez votre bénéfice et donc votre imposition.

Malheureusement, le contrat Madelin pour la mutuelle santé des TNS ne s’adapte pas à toutes les situations. Il faut pour cela pouvoir déduire des charges.

Or, l’autoentrepreneur ne déduit aucune charge. De ce fait, il est naturellement exclu du dispositif Madelin pour sa complémentaire santé.

Je trouve la meilleure assurance santé

Payer moins cher sa mutuelle santé, c’est possible ?

Oui bien sûr, il est toujours possible de trouver une mutuelle santé moins chère pour les travailleurs indépendants. Vous pouvez vous rendre d’agence en agence pour obtenir des devis, mais cette démarche est d’un autre temps.

Chronophage, elle n’est pas adaptée aux attentes des indépendants qui ont besoin de gagner du temps et de limiter les démarches. Vous pouvez remplir des formulaires sur les différents sites des organismes de mutuelle santé. Mais là encore, la perte de temps est trop importante.

La solution la plus adaptée pour les indépendants est le comparateur de mutuelle santé. Pourquoi ? C’est simple. Cette fois, vous remplissez un seul et même formulaire, sans bouger de votre bureau, et vous obtenez des dizaines de devis de mutuelle TNS.

Aussi, à tête reposée, vous faites un comparatif des formules et garanties des différents assureurs pour trouver le meilleur rapport qualité/prix. Meilleurtaux vous propose un comparateur simple et intuitif qui vous permet, en quelques minutes seulement, de trouver la meilleure offre. Mais ce n’est pas tout.

Notre comparateur est gratuit et ne vous engage pas. Aussi, vous pouvez effectuer différentes demandes de devis pour comparer les garanties, rien ne vous oblige ensuite à souscrire un contrat. Les tarifs que nous avons négociés avec nos assureurs partenaires sont particulièrement avantageux.


top

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.