Une application pour les malentendants

Une application mobile pour les malentendants

malentendants

Pour les sourds et malentendants, suivre une conversation à plusieurs n’est pas aisé, car la lecture sur les lèvres ne permet de capter que 25 % des informations selon Thibault Duchemin. Ce jeune ingénieur, seul entendant de sa famille, a créé l’application Ava qui retranscrit à l’écrit les mots prononcés lors d’une conversation à plusieurs.

L’application utilise le micro du smartphone pour enregistrer les voix, apprendre à reconnaitre celle de chaque personne afin d’afficher sur l’écran, par code couleur, les discussions de tous participants identifiés. Ainsi, il suffit d’écrire les réponses souhaitées pour que l’application les prononce à la place de l’utilisateur.

L'application Ava

Cette application mobile destinée aux malentendants est une idée intéressante. Développée par Thibault Duchemin, elle utilise le micro du smartphone pour enregistrer les voix, apprendre à reconnaître la voix de chacun et afficher à l'écran, par code couleur, les discussions de tous les participants identifiés. Ainsi, il suffit d'écrire les réponses souhaitées et l'application les prononcera pour l'utilisateur. L'application est créée pour les personnes sourdes ou malentendantes.

Elle aide à comprendre les conversations avec les autres car elle transcrit ce qui est dit pendant une conversation. Cette application peut être utile dans les contextes sociaux, à l'école, au travail ou dans d'autres environnements où il est nécessaire de parler avec un groupe. Une chose importante à noter à propos de cette application est qu'elle ne permet pas de lire sur les lèvres comme Signing Exact English (SEE). Par conséquent, si vous recherchez plus qu'une simple transcription de la parole, Ava n'est peut-être pas un bon choix pour vous.

Design inclusif : du passé au futur

Les concepteurs sont davantage conscients de la nécessité d'utiliser le design inclusif dans leur travail. Mais pour ceux qui ne le savent pas, qu'est-ce que le design inclusif ? Le design inclusif peut être défini comme la conception de produits accessibles aux personnes handicapées et sans préjugés envers un groupe particulier de personnes.
Le design inclusif existe depuis les années 1970, lorsque Ralph Caplan l'a introduit. Il pensait que ce type de conception devait être axé sur les êtres humains et non sur les seuls besoins des personnes handicapées. Dans le cadre de ses travaux, il a découvert quatre principes : la conception universelle, la flexibilité, la retenue et la robustesse.

Ces principes ont conduit à l'élaboration de lignes directrices en matière d'accessibilité, selon lesquelles toutes les conceptions doivent être utilisables par tous, y compris les personnes handicapées. L'évolution de la conception inclusive est maintenant devenue une exigence pour de nombreux concepteurs dans la société d'aujourd'hui, car nous devons inclure tous les membres de la société.

Tout le monde mérite la meilleure expérience possible sans avoir accès à l'internet ou sans être capable de voir quelque chose visuellement en raison d'un handicap ou même de la vieillesse. Parmi les exemples courants de ce type de conception inclusive, citons les vidéos en langue des signes sur YouTube et les sous-titres sur Netflix, ainsi qu'une application mobile pour les malentendants appelée Ava par Thibault Duchemin.

L'application Ava en classe

L'application Ava est également un excellent outil pédagogique. Les enseignants peuvent l'utiliser pour tester leurs élèves sur le vocabulaire et la grammaire, par exemple en leur donnant un mot en français et en demandant aux élèves d'écrire la traduction en anglais.

Ils peuvent également leur demander de définir un mot ou de compléter une phrase avec les bons mots. L'application a été accueillie avec enthousiasme par les élèves qui ne sont pas sourds mais qui ont des difficultés à entendre, car ils l'ont tous utilisée pour pratiquer l'anglais, qu'ils apprennent à l'école.

Thibault Duchemin vient de terminer ses études d'ingénieur à Supélec et prépare actuellement son doctorat en informatique à l'ENS-Lyon. Il a inventé l'application Ava après avoir constaté que de nombreux entendants ont du mal à comprendre les conversations avec les autres car ils ne lisent sur les lèvres que 25% de ce qui est dit. Son idée était d'enregistrer la voix des gens et de transcrire les mots prononcés afin que les personnes sourdes et malentendantes puissent y accéder plus facilement.

Conclusion

La plateforme auditive Ava est une nouvelle application novatrice qui donne une voix aux personnes malentendantes.
Les malentendants doivent souvent s'en remettre à la lecture labiale, qui n'est pas toujours efficace, ou utiliser la langue des signes. L'application Ava permet à l'utilisateur d'entendre grâce à un microphone, puis de parler grâce au haut-parleur du téléphone. L'application Ava est particulièrement utile pour ceux qui souhaitent utiliser leur appareil mobile comme moyen de communication, comme les étudiants en classe ou les adultes assistant à une conférence.

Par exemple, si quelqu'un dans la classe a une question, il lui suffit d'appuyer sur le bouton du micro et de poser sa question à haute voix. L'appareil reconnaît les mots prononcés et les affiche sur l'écran du téléphone, qui est projeté devant toute la classe. L'enseignant peut alors répondre à la question et l'élève peut également lire ce qui a été dit sur son propre écran. En outre, cette application pourrait être utile dans différents contextes sociaux, comme les conversations de groupe, où les gens ne sont pas toujours en mesure d'entendre ce qui se dit. Cette application pourrait améliorer la qualité de vie de nombreuses personnes malentendantes.

top

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.