Tarif mutuelle : quel prix pour une mutuelle santé ?

SOMMAIRE

Le dépassement d'honoraires

Dépassement d'honoraires

Malgré un respect du parcours de soins, il est possible que vous ne soyez pas remboursé intégralement pour vos dépenses de santé. C’est le cas lorsqu’un professionnel pratique des dépassements d’honoraires. Pour limiter le reste à charge, comparez les offres des mutuelles et assurez-vous d’être parfaitement remboursé.

Qu’est-ce que le dépassement d’honoraires ?

Le dépassement d’honoraires est un montant facturé au-delà de la base de remboursement établie par la Sécurité sociale. Celle-ci définit en effet un barème sur lequel un médecin a le choix de se baser ou non. Quelle que soit sa décision, le remboursement de la Sécurité sociale ne change pas.

De ce fait, si vous consultez un médecin ou un spécialiste qui pratique des dépassements d’honoraires, votre reste à charge peut être élevé.

À combien le dépassement d’honoraires peut-il s’élever ?

Cela va sensiblement varier d’un professionnel à l’autre. Rendez-vous chez un spécialiste, radiologie, opération chirurgicale, le dépassement d’honoraires peut osciller de quelques euros à quelques centaines, voire milliers d’euros. Rassurez-vous, il est rare qu’un professionnel vous demande 1 000 € de dépassement d’honoraires.

Les dépassements les plus importants interviennent généralement en chirurgie. Il est fréquent de devoir payer 150 à 200 € pour une opération.

EssentielQuoi qu’il en soit, les professionnels de santé non conventionnés ou conventionnés de secteur 2 sont libres d’appliquer le montant de leur choix, sauf s’il ont adhéré à l’OPTAM. Il s’agit de l’option tarifaire maîtrisée, une incitation via une prime de la Sécurité sociale à pratiquer des dépassements d’honoraires plus modérés pour limiter le reste à charge.

Cela permet également de pallier un véritable problème de santé publique : la renonciation aux soins.

Si certains professionnels de santé sont libres d’appliquer des dépassements d’honoraires du montant de leur choix, n’oubliez pas que, de votre côté, vous avez la possibilité de demander un devis pour connaître le montant de la prestation.

Ainsi, vous pouvez vérifier si votre mutuelle santé peut prendre en charge ces dépassements. Si tel n’est pas le cas, songez à faire un comparatif de mutuelle santé pour trouver une meilleure offre.

Qui pratique le dépassement d’honoraires ?

Un professionnel avec son patient

Concrètement, tous les professionnels de santé peuvent pratiquer des dépassements d’honoraires. Aujourd’hui, on retrouve des médecins de secteur 1, de secteur 2 et des médecins non conventionnés.

Cela a un réel impact sur la nature de vos remboursements.

Un médecin de secteur 1 doit respecter les tarifs imposés de la Sécurité sociale. À deux exceptions près. En effet, si ce médecin ne doit, en temps normal, pas pratiquer de dépassements d’honoraires, il peut augmenter exceptionnellement son prix si :

  • il effectue une visite à domicile ;
  • le patient demande une consultation en dehors des heures d’ouverture du cabinet.

Le médecin de secteur 2 est conventionné, cela signifie que le consulter permet d’obtenir un remboursement. Toutefois, il n’est pas tenu de respecter les barèmes de la Sécurité sociale, il pratique ainsi la plupart du temps des dépassements d’honoraires.

Le médecin de secteur 2 conventionné et adhérant OPTAM va, lui aussi, facturer des frais supplémentaires, mais de manière plus raisonnable. Enfin le médecin non conventionné ne fait pas l’objet d’un remboursement par la Sécurité sociale.

Comment suis-je remboursé si un médecin pratique des tarifs non conventionnés ?

Dès lors que le professionnel de santé que vous avez consulté est un médecin de secteur 1, la Sécurité sociale prend en charge 70 % de la dépense tandis que la mutuelle rembourse 30 %. La prise en charge est intégrale.

Si vous consultez un médecin qui fixe librement ses honoraires, cette prise en charge est différente. Non seulement la base de remboursement est différente si le médecin n’est pas adhérent OPTAM, mais le prix étant supérieur, votre reste à charge peut être élevé.

Prenons trois exemples pour bien comprendre :

  • vous consultez un généraliste de secteur 1. Il facture 25 € conformément à la BRSS (base de remboursement de la Sécurité sociale). Vous êtes remboursé à hauteur de 70 % soit 17,50 €. La mutuelle vous rembourse le complément, soit 7,50 €. Il faut bien sûr retirer 1 € de participation forfaitaire;
  • vous consultez un spécialiste de secteur 2 non OPTAM. Il facture 40 €. La Sécurité sociale se base sur un montant de 23 €, elle rembourse 16,10 € (moins 1 € de participation forfaitaire). Si la mutuelle vous rembourse à 100 % du tarif de la SS, vos obtenez 6,90 €. Votre reste à charge est de 18 € ;
  • vous consultez un spécialiste de secteur adhérant à l’OPTAM. Il facture 35 €. La Sécurité sociale se base sur un montant de 25 €, elle rembourse 17,50 € (moins 1 € de participation forfaitaire). Si la mutuelle vous rembourse à 100 % du tarif de la SS, vos obtenez 7,50 €. Votre reste à charge est de 11 €.

Comment choisir sa mutuelle pour limiter le reste à charge ?

Choix de la mutuelle avec reste à charge

Vous l’aurez compris, les dépassements d’honoraires sont un véritable problème pour les patients. Si la Sécurité sociale maintient, quoi qu’il arrive, sa politique de remboursement, les mutuelles tendent à prendre en charge ces dépassements pour limiter vos dépenses réelles.

Selon la nature de votre contrat, vous pouvez ainsi obtenir une prise en charge de 100 %, 150 %, 200 %, 250 %, voire plus, de vos dépenses de santé. Lorsque vous obtenez des devis de mutuelle santé, comparez les offres en simulant une dépense et un remboursement pour savoir si, par rapport à vos habitudes, vous pouvez espérer un remboursement cohérent.

Comparez pour trouver une mutuelle prenant en charge les dépassements d’honoraires

La mutuelle est donc indispensable pour obtenir un remboursement des dépassements d’honoraires. Naturellement, plus la prise en charge est importante, plus le montant de la cotisation est élevé.

Pour limiter le prix de votre mutuelle, utilisez un comparateur de mutuelle santé. C’est gratuit et cela ne vous engage à rien. Obtenez des devis de complémentaire santé et faites un comparatif.

Cette solution vous permet de trouver le parfait compromis entre des cotisations attractives et un remboursement capable de répondre à vos exigences.

Comparez les
mutuelles santé
Plus de 3 200 formules comparées en moins de 2mn
Comparez les prix
à la une
publicite
services
publicite
Soins médicaux, optique,
hospitalisation, dentaire :
3 200 formules santé comparées
en moins de 2 mn
Je trouve la
meilleure mutuelle
Mutuelle santé
Votre mutuelle santé au meilleur rapport qualité / prix
Plus de
3 200 formules
Mutuelle santé
à comparer !
Comparez et trouvez la meilleure mutuelle santé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.