Comment trouver une mutuelle qui rembourse les médecines douces ?

Comment trouver une mutuelle qui rembourse les médecines douces ?

Les médecines douces, parfois nommées « médecines alternatives », ne font l’objet d’aucun remboursement par la Sécurité sociale. Pour pouvoir bénéficier de ces pratiques, vous devez donc souscrire une mutuelle médecine douce capable de prendre au mieux en charge vos dépenses.

Qu’est-ce que la médecine douce ?

La médecine douce est une médecine alternative. Cela signifie que les personnes exerçant ces pratiques ne sont pas reconnues comme des médecins. Selon la science, il n’est pas encore reconnu que ces médecines sont capables d’améliorer la santé des personnes qui consultent. L’OMS reconnaît pas moins de 400 médecines douces.

Parmi celles-ci, citons :

  • l’ostéopathie ;
  • l’acupuncture ;
  • l’homéopathie ;
  • la réflexologie ;
  • l’étiopathie ;
  • le reiki ;
  • le shiatsu ;
  • la chiropractie ;
  • la naturopathie ;
  • la diététique ;
  • la psychologie ;
  • etc.

Ces pratiques visent tout à la fois à assurer le bien-être des patients et à améliorer leur quotidien sur le plan physique. L’ostéopathie est l’une des médecines douces auxquelles les Français ont le plus recourt.

Contrairement à un kinésithérapeute qui va faire pratiquer des exercices, l’ostéopathe manipule, de manière généralement assez douce, pour rééquilibrer le corps. Il ne s’attache pas uniquement à la partie douloureuse, il constate qu’un trouble peut être généré par une autre partie du corps et que le membre douloureux a pu compenser.

La kinésithérapie est, quant à elle, considérée comme une médecine traditionnelle et reconnue par l’Assurance Maladie.

Un professionnel de la médecine douce ne peut dire qu’il soigne. Il ne peut faire de prescription médicamenteuse, d’arrêt de travail, etc. Il vient en complément de la médecine traditionnelle pour soulager les douleurs et apporter du bien-être.

Je trouve la meilleure assurance santé

La Sécurité sociale rembourse-t-elle les médecines douces ?

Non, la médecine douce n’étant pas reconnue comme une médecine traditionnelle, aucune prise en charge par la Sécurité sociale n’est accordée.

médecine douce

Elle considère qu’il ne s’agit pas de spécialités médicales. Il existe toutefois, une exception :

L’homéopathie. Un médecin généraliste homéopathe est pris en charge à hauteur de 70 % du tarif de convention, soit 25 €. Il peut prescrire des médicaments, or ceux-ci sont de moins en moins remboursés. En 1984, leur remboursement atteignait 65 % de la dépense. Ce remboursement a été baissé en 2003 pour atteindre 35 % puis en 2011, il était alors de 30 %.

ImportantÀ compter du 1er janvier 2020, les médicaments homéopathiques font l’objet d’un remboursement à hauteur de 15 %.

Quelle mutuelle médecine douce choisir ?

Vous l’aurez compris, si vous êtes un adepte des médecines douces, impossible de vous passer d’une mutuelle santé. En effet, c’est elle qui va prendre en charge vos remboursements. Pour trouver la mutuelle médecine douce adaptée à vos habitudes, vous allez devoir comparer les tableaux de garanties des différentes mutuelles santé.

En la matière, les offres varient fortement d’un contrat à l’autre, mais aussi d’une mutuelle à l’autre. Ainsi, des mutuelles telles que Cocoon offrent une prise en charge à hauteur de 400 € par an sous forme de forfait global pour l’ostéopathie, la chiropractie, l’étiopathie, l’homéopathie, l’acupuncture, la mésothérapie, la réflexologie ou encore la diététique. La mutuelle CNM, quant à elle, propose 250 € par an, mais à raison de 50 € par séance.

Ainsi, si une séance coûte 60 €, votre reste à charge sera de 10 €. D‘autres mutuelles moins protectrices pour les médecines douces remboursent à hauteur de 35 € à 45 € pour 3 séances annuelles à l’image de la Macif.

Je trouve la meilleure assurance santé

Comment trouver la meilleure mutuelle pour les médecines douces ?

Pour trouver une mutuelle médecine douce, vous devez comparer les offres. Un comparateur de mutuelle santé permet d’obtenir différents devis de complémentaire santé. Ainsi, vous allez pouvoir prendre le temps, sans bouger de chez vous, d’étudier les offres des différents assureurs pour obtenir le meilleur remboursement. Si vous le pouvez, mieux vaut privilégier le forfait à l’année.

rdv mutuelle médecine douce

En effet, certaines mutuelles, nous l’avons vu, proposent un forfait, d’autres offrent des remboursements par séance. Si votre mutuelle vous propose 150 € sur un an, si vous allez trois fois chez l’ostéopathe et que celui-ci vous facture 50 € par séance, votre reste à charge est nul.

Si votre mutuelle vous propose 150 €, à raison de 30 € par séance pour 5 séances, à chaque consultation, vous devrez débourser 20 €. Sachant qu’il est préconisé de consulter un ostéopathe environ 3 fois par an, mieux vaut opter pour la première solution.

Comparer va également vous permettre de faire des économies. En effet, les prix des mutuelles sont totalement libres. De ce fait, à garanties égales, le prix de la cotisation peut fortement évoluer à la hausse ou à la baisse. Veillez à trouver le meilleur rapport qualité/prix pour votre mutuelle médecine douce afin d’optimiser votre budget.


top

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.