Les maladies cardiovasculaires concernent toutes les tranches d’âge

Un homme se fait prendre la température

En général, les pathologies cardiovasculaires sont immédiatement associées aux séniors et aux personnes fragiles. Pourtant, ces maladies ne concernent pas uniquement ces populations. Une étude récente a ainsi permis de rappeler l’ampleur de ce problème de santé publique. Par ailleurs, les jeunes deviennent d’emblée des sujets à risque, en cas de consommation de tabac et de drogue.

De nombreux acteurs du milieu hospitalier et de la mutuelle santé participent à la prise en charge des maladies cardiovasculaires. Ces professionnels sont ainsi conscients de l’incidence de ces pathologies à tout âge. Le grand public, en revanche, tend à lier ces conditions aux personnes âgées et aux patients déjà fragilisés par d’autres affections.

Une publication récente a toutefois réaffirmé l’existence de risques non négligeables pour l’ensemble de la population. En effet, ces maladies peuvent toucher indifféremment les adultes comme les jeunes, et même les adolescents. Par ailleurs, les cas précoces se sont multipliés ces dernières années à cause de certains facteurs comme la polytoxicomanie.

Je trouve la meilleure assurance santé

Des risques aggravés par le tabagisme et la toxicomanie

D’après les chercheurs, les fumeurs sont 2 fois plus exposés aux maladies cardiovasculaires par rapport au reste de la population. Les risques sont, en revanche, 2,5 fois plus élevés pour les sujets consommant du cannabis ou de la cocaïne. Ils sont même 3 fois plus importants chez les consommateurs d’amphétamines.

Les scientifiques ont d’ailleurs exploré en profondeur la piste de la toxicomanie comme facteur favorisant pour les maladies cardiovasculaires. Ainsi, ils ont constaté une hausse des risques jusqu’à 9 fois pour les personnes prenant quatre substances, voire plus. Selon le Dr Anthony Wayne Orr :

Ces personnes doivent être conscientes des conséquences à long terme sur leur santé, au-delà du risque d’overdose, tandis que les médecins devraient dépister les patients ayant des antécédents de toxicomanie.

Anthony Wayne

Ainsi, les auteurs de l’étude évoquée incitent les autorités à mettre en place une vaste campagne de sensibilisation sur le sujet. Les consommateurs ignorent en effet les dommages provoqués par ces substances sur le long terme.

Un phénomène assez inquiétant

La revue médicale Heart a récemment publié une étude signalant l’augmentation significative du nombre de jeunes atteints de maladies cardiovasculaires. Selon ces chercheurs, les moins de 45 ans sont de plus en plus touchés par les pathologies cardiaques athérosclérotiques. Cette tendance est notamment liée à la consommation régulière de tabac, d’alcool et de drogue récréative.

Pour ces travaux, les scientifiques ont analysé les dossiers de 135 703 patients souffrant de maladies cardiaques précoces. Le panel observé était ainsi constitué d’hommes de moins de 55 ans et de femmes de moins de 65 ans. Parmi eux, 7 716 sujets étaient touchés par une pathologie cardiaque de façon extrêmement prématurée. Ils étaient en effet affectés avant le seuil symbolique des 40 ans.

Dans le cadre de leur étude, les chercheurs ont ensuite confronté ces chiffres avec les données d’un groupe de référence. Il s’agit concrètement de 1 112 045 individus non atteints de maladies cardiovasculaires. Ainsi, les experts ont pu dégager les facteurs significatifs dans le développement de ces affections.


top

Déjà 1 million d’abonnés à notre newsletter

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités

Une erreur est survenue
En vous abonnant, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre politique de données personnelles. Vous pourrez vous désabonner à tout moment depuis le lien présent dans chaque newsletter que vous recevrez.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.