Le label IHAB est désormais officiellement établi dans la maternité guingampaise

Label IHAB maternité

Le label Ami des Bébés a été décerné à la maternité de Guingamp en 2019 après 4 années d’implication. Il montre que le service respecte les 12 points recommandés par l’OMS et l’Unicef. À cet égard, le comité d’attribution dudit label appréciera à nouveau si la situation reste la même en 2023.

En juin 2019, la maternité de l’hôpital de Guingamp (Côtes-d’Armor) a obtenu le label IHAB (Initiative hôpital ami des bébés). L’inauguration de l’inscription y afférente devait avoir lieu en mars 2020 au cours d’une cérémonie. Cependant, la survenue de la pandémie de coronavirus a contraint les responsables à la décaler. Ainsi, c’est le 18 février dernier qu’Hélène Guichoua (cheffe de Pôle) et Marie Dabouis (sage-femme coordinatrice) ont présenté la plaque.

Pour les patientes de l’établissement, elles pourront dès lors profiter au maximum de leur mutuelle maternité. Grâce à ce certificat d’engagement, elles auront en effet la garantie d’un service de qualité.

Je trouve la meilleure assurance santé

Le fruit d’un dur labeur

Pour obtenir ce statut, le personnel de l’institution a fourni des efforts intenses. Il a notamment respecté les 12 exhortations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et de l’Unicef. Des conditions qui portent entre autres sur :

  • L’alimentation exclusive au lait maternel, sauf avis contraire du médecin ;
  • L’accompagnement des futurs parents, principalement sur l’allaitement maternel ;
  • La prise de disposition afin de permettre un contact « peau à peau » prolongé entre la maman et son enfant. Ce qui implique par exemple le report des soins non urgents.

Autant de points qui requièrent selon Hélène Guichoua :

Un minimum de formation car c’est très exigeant.

Hélène Guichoua

Dans l’Hexagone, ils ne sont que 51 hôpitaux à avoir reçu cette distinction. Dans la région Bretagne, ils ne sont que 6 avec celui de Saint-Brieuc. Depuis six ans, l’équipe de Guingamp a collaboré avec ce dernier en vue de la concrétisation de son projet. Une coopération qui a apporté des résultats au bout de 4 ans.

Une réévaluation en 2023

Lors de l’inauguration de la plaque IHAB, Marie Dabouis a déclaré que :

L’équipe était déjà engagée dans la physiologie bienveillante. C’était logique d’entrer dans cette démarche.

Hélène Guichoua

Probablement en lien avec cette politique, 69 bébés ont vu le jour dans le centre hospitalier du 1er janvier au 18 février 2021. Sachant qu’il a totalisé 437 naissances au cours de l’année dernière, Hélène Guichoua a affirmé que :

Beaucoup d’autres sont prévues en mars et avril.

Hélène Guichoua

Quoi qu’il en soit, il n’est pas question pour le personnel de l’établissement de se relâcher. Des secrétaires aux médecins en passant par les aide-soignants et les sages-femmes, tous s’impliquent dans les formations. Cela répond à un seul et unique but, celui de garder le statut « ami des bébés » valable jusqu’en 2023.

À ce titre, des experts se rapprocheront des anciennes et actuelles patientes du service. Cela leur permettra de juger si ce dernier remplit encore les conditions exigées.


top

Déjà 1 million d’abonnés à notre newsletter

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités

Une erreur est survenue
En vous abonnant, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre politique de données personnelles. Vous pourrez vous désabonner à tout moment depuis le lien présent dans chaque newsletter que vous recevrez.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.