Les Français devront payer les autotests SARS-CoV-2 durant les fêtes

autotest covid

Pour cette fin d’année, les autotests de dépistage du coronavirus ne seront pas remboursés par l’Assurance maladie. Une mesure prise pour éviter une pénurie dans les pharmacies. Ces structures ne disposent en effet que d’un stock total d’un million d’autotests. Concernant les tests PCR ou antigénique, ils demeureront gratuits seulement pour les personnes immunisées contre le SARS-CoV-2.

D’après le ministre de la santé, Olivier Véran, les autotests distribués en pharmacie seront payants pendant les fêtes. En effet, l’Assurance maladie ne remboursera pas ces dispositifs de dépistage du SARS-CoV-2. Anticipée par la plus grande organisation syndicale de pharmaciens, la nouvelle a été officialisée le 18 décembre dernier.

Selon la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF) le 17 décembre 2021, l’Exécutif envisageait une prise en charge limitée. Prévue entre le 20 décembre 2020 et le 2 janvier 2022, celle-ci serait restreinte à deux autotests par individu. Une possibilité qui a été finalement écartée au cours du Conseil de défense sanitaire du 17 décembre 2021.

Je trouve la meilleure assurance santé

Les pharmaciens redoutent une pénurie de ces outils de dépistage

Philippe Besset, président de la FSPF, a expliqué que si ces dispositifs avaient été remboursés :

[…] Il était impossible de fournir la demande de l’ensemble des Français.

Philippe Besset

Ceux qui souhaitent s’en procurer devront donc faire appel à leur mutuelle santé pour espérer une prise en charge. Pour ceux qui sont dépourvus d’une telle couverture, ils devront régler le prix de 5,20 euros/unité.

Craignant une demande importante, la même organisation syndicale déplorait que les pharmaciens aient été avisés assez tardivement. Ce qui a affecté leur capacité à renforcer leurs stocks, évalués entre 800 000 et 1 million d’autotests.

D’après Olivier Véran, l’autotest est bien reconnu pour son utilité. En revanche, insiste-t-il, sa fiabilité apparaît moindre comparée au test antigénique ou PCR. Et de poursuivre qu’il ne s’agit point d’un outil garantissant l’immunité. Le responsable politique ajoute enfin :

[…] Les PCR, les tests antigéniques sont gratuits pour les personnes vaccinées, on en fait près d’un million par jour, tous les coûts ont été pris en charge depuis le début par la solidarité nationale.

Olivier Véran

Je trouve la meilleure assurance santé

La réalisation de dépistage avant les regroupements est conseillée

Dans ce contexte, le Premier ministre Jean Castex a émis quelques recommandations le 17 décembre 2021. Il a notamment appelé les Français à passer un dépistage avant les réunions familiales durant les fêtes de fin d’année. Il les a aussi exhortés à restreindre tant que possible la taille des rassemblements. De cette manière, affirme-t-il, les risques de contamination au Covid-19 sont réduits au maximum.

Concernant les feux d’artifice et les concerts au soir du Nouvel An, les municipalités doivent y renoncer. De surcroît, sur la voie publique, la consommation d’alcool sera défendue durant cet évènement. Le Chef de l’Exécutif indique comprendre que ces limitations puissent créer de la frustration. Il invite néanmoins chacun à être responsable pour trouver d’autres solutions que de grands regroupements.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.