Le réchauffement climatique représente une menace pour la santé publique dans la région PACA

helicoptere laissant tomber eau pour incendie

La particularité géographique du sud-est de la France confère à cette région une attractivité sans pareille durant la période estivale. Toutefois, dans un contexte de réchauffement climatique, cet atout touristique rend la zone plus propice aux catastrophes naturelles. Face à leur intensification et leur répétition, les experts prévoient des effets néfastes et durables sur la santé de la population.

À cause du changement climatique, les mutuelles risquent d’être de plus en plus sollicitées dans la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Le Groupe régional d'experts sur le climat (Grec) a en effet démontré l’impact sanitaire de ce phénomène dans un rapport publié en décembre dernier. Selon cette étude, les épisodes de sécheresse et de pluies intenses se succéderont à l’avenir, favorisant les épidémies, les allergies, etc.

Concrètement, le volume des eaux de surface et souterraines diminuera de 20 % avec la chaleur. Les crues d’automne se multiplieront également et feront plus de ravages que l’inondation de 2019. Pourtant, cette année-là, les pluies diluviennes ont déjà fait 13 morts dans le Sud-Est.

Prolifération des pathogènes

D’après les prévisions du Grec, l’augmentation de la température sera favorable au développement et à la multiplication des bactéries dans l’eau. Ce phénomène se produira notamment dans les canalisations du réseau de distribution d'eau du robinet. L’eau fournie deviendra ainsi de moins en moins saine.

La hausse de la température de l’eau permettra aussi aux bactéries de proliférer dans la mer. Les habitants du Sud-Est seront donc plus exposés à des infections et à des maladies telles que la gastro-entérite. Il existe pourtant une myriade de bactéries pathogènes similaires à E.Coli.

Les maladies tropicales pourraient également se propager dans la région. Le réchauffement climatique favorise en effet la prolifération de divers agents pathogènes tels que le moustique tigre.

Déjà présente dans toute la région PACA, sauf dans les zones montagneuses, cette espèce pourrait étendre la durée et la zone de son activité dans le Sud-Est. Le moustique tigre est notamment connu comme le premier transmetteur du virus Zika, dont un foyer a déjà été confirmé dans le Var en 2019.

Recrudescence des allergies

Selon le rapport du Grec, les allergies risquent de se multiplier et de s’aggraver avec le réchauffement climatique, surtout dans le sud-est de la France. En effet, ce phénomène est propice à la dissémination des pollens sur une période plus longue.

Or, 20 % des adultes souffrent actuellement d’une allergie au pollen, soit le double de la population recensée il y a deux décennies. À Nice par exemple, les experts ont déjà constaté que la saison pollinique s’est accrue de 4,5 % par an pour les graminées depuis 1989.

La saison pollinique tend également à se prolonger de manière significative pour les urticacées. Eu égard à l’évolution de la situation, l'allergie à la pariétaire risque même de durer toute l’année selon les experts. Cette plante herbacée pousse surtout sur les rochers et sur les murs.

Les acariens profiteront aussi du changement climatique. En effet, la chaleur accélérera la prolifération des moisissures au sein et en dehors des logements. De plus, selon plusieurs études, les allergènes sont plus nombreux dans les zones affichant une température élevée.

Développement des troubles mentaux

Aujourd’hui, 80 % des habitants de la région PACA sont concentrés en ville. Par opposition à la campagne, cet environnement se définit par la pollution de l’air et la chaleur associée. Avec le réchauffement climatique, le Grec craint une hausse du taux de mortalité et de morbidité ainsi qu’une progression des troubles mentaux.

Par ailleurs, les experts redoutent la multiplication des cas de stress post-traumatique vu la fréquence des catastrophes dans la région. Une personne sur deux tend à développer ce trouble après des désastres naturels. Les symptômes peuvent même perdurer sur plusieurs décennies.

Ainsi, des sinistrés de Vaison-la-Romaine (Vaucluse) présentent jusqu’à présent des signes de stress post-traumatique suite à l’inondation de 1992 provoquant 37 décès. D’autres troubles peuvent également être activés ou réactivés par les catastrophes naturelles. L'addiction, la dépression et l’anxiété en font notamment partie.

Dans son rapport, le Grec incite les autorités à prendre des mesures pour parer à ces menaces, par exemple, en aménageant des « îlots de fraîcheur » dans les grandes agglomérations. Les personnes les plus exposées aux effets du changement climatique ont également besoin d’une prise en charge adaptée.

Archives

Comparez les
mutuelles santé
Plus de 1000 formules comparées en moins de 2mn
Comparez les prix
à la une
publicite
services
publicite
Soins médicaux, optique,
hospitalisation, dentaire :
1000 formules santé comparées
en moins de 2 mn
Je trouve la
meilleure mutuelle
Mutuelle santé
Votre mutuelle santé au meilleur rapport qualité / prix
Plus de
1000 formules
Mutuelle santé
à comparer !
Comparez et trouvez la meilleure mutuelle santé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.