Comment reconnaître une arnaque au dossier de location ?

reconnaître une arnaque au dossier de location

La recherche d’un logement peut réserver son lot de mésaventures ! Qu’il s’agisse de votre future résidence principale ou d’une simple location saisonnière, des personnes mal intentionnées sont susceptibles d’abuser les locataires ne se montrant pas assez méfiants. Comment soumettre une demande de logement sans se faire arnaquer ? Le point complet.

Qu’est-ce qu’une arnaque à la location ?

Les arnaques au dossier de location regroupent un ensemble de techniques mises en œuvre par des spécialistes de l’escroquerie.

Le but est toujours le même : extirper de l’argent à un candidat à la location en lui faisant miroiter le bien immobilier de ses rêves, puis disparaître sans laisser de trace. Les techniques mises en œuvre, quant à elles, révèlent une grande diversité et connaissent une évolution constante. Le développement des nouvelles technologies et des annonces immobilières en ligne a notamment favorisé l’émergence de cette forme de délinquance.

Je trouve la meilleure assurance habitation

Quels sont les principaux types d'arnaque au dossier de location ?

Dans le cadre d’un contrat de location classique, le futur locataire prend rendez-vous avec le bailleur ou son agence immobilière pour procéder à une visite du bien. Si cette dernière est fructueuse, il procède ensuite à la signature du bail et remet l’ensemble des pièces justificatives demandées (dernier avis d’imposition, contrat de travail, derniers bulletins de salaire…).

Certains escrocs professionnels se montrent néanmoins particulièrement ingénieux pour tromper les candidats à la location au cours de leurs démarches. Plusieurs techniques sont désormais bien connues et doivent immédiatement vous alerter.

Le paiement d’acompte frauduleux par mandat cash

L’arnaque au mandat cash est la plus répandue. Elle consiste à conditionner la prise en compte du dossier de candidature au versement préalable d’une somme d’argent, via le service mandat cash, sur un compte bancaire ou postal. Une fois l’argent encaissé par l’escroc, il ne donne évidemment plus signe de vie.

Les raisons invoquées par l’arnaqueur peuvent être très diverses et s’intégrer dans des scénarios conçus avec soin. Il pourra notamment invoquer :

  • L’impossibilité de se déplacer pour une visite en raison de sa résidence dans un pays étranger ;
  • La nécessité de réserver le bien avant toute visite via un premier versement, qui fera office de dépôt de garantie ;
  • Le besoin d’éprouver le sérieux du candidat locataire.

L'usurpation des documents d'identité du locataire

Le principe de l’arnaque à l’identité est sensiblement similaire. Au lieu de chercher à obtenir de l’argent directement, toutefois, l’escroc va solliciter l’envoi par mail de certains des documents suivants :

  • Pièce d’identité ;
  • Relevé d’identité bancaire ;
  • Justificatif de domicile…

Ces informations précieuses vont permettre à l’arnaqueur d’usurper l’identité de sa victime. Il devient alors libre, par exemple, de souscrire un crédit à la consommation en son nom, de faire l’acquisition d’une carte bancaire prépayée ou encore de s’abonner à un service payant.

La fausse location de vacances

Les arnaques basées sur des fausses annonces de locations saisonnières sont particulièrement courantes et difficiles à détecter. En effet, le candidat à la location n’a bien souvent pas la possibilité de visiter le bien au préalable et peut donc être plus vulnérable à ce type d’escroquerie. Par ailleurs, le versement d’un acompte pour ce type de bien est courant et normal.

Pour louer un appartement et verser un chèque de réservation en limitant les risques, n’hésitez pas à faire preuve de la plus grande vigilance. Le traditionnel bouche-à-oreille peut vous aider à repérer les agences immobilières de confiance.

Bon à savoir :
Une recherche inversée sur Google Image vous permet de comparer la photo d’un bien à louer avec l’ensemble des images du web. Vous pouvez ainsi facilement vérifier si la photographie est bien originale ou a été copiée depuis une autre source. Dans ce dernier cas il s’agit très probablement d’une arnaque !

Je trouve la meilleure assurance habitation

Comment échapper aux arnaques à la location ?

Vous hésitez à fournir un dossier de location ou à envoyer un relevé de compte ? Le sentiment de doute est souvent le signe qu’un logement à louer devrait susciter votre vigilance. Suivez ces quelques bons réflexes pour ne plus être la victime de faux bailleurs indélicats.

Se méfier des trop belles affaires

De nombreux escrocs tentent d’attirer un nombre maximal de victimes en proposant des conditions très avantageuses ? Il peut s’agir :

  • D’un tarif au mètre carré largement inférieur aux standards du marché immobilier ;
  • De photographies somptueuses et semblant trop belles pour être vraies ;
  • D’une adresse prestigieuse et sans rapport avec le prix demandé…

Dans tous les cas, il est essentiel de ne pas s’emballer trop vite face à des annonces de location exceptionnelles, et de procéder à des vérifications basiques.

Recontacter l’auteur de l’annonce par téléphone

Même si cela ne constitue pas une sécurité absolue, le passage d’un coup de téléphone est souvent une bonne manière de tester un interlocuteur et de jauger son niveau de sérieux. Des réponses floues et/ou un français très approximatif devraient légitimement vous alerter et vous conduire à davantage de méfiance.

Vérifier la réalité de l’adresse indiquée

De nombreux escrocs se contentent de récupérer des photographies volées sur le web et d’inventer de toutes pièces l’adresse de la fausse location. Demandez donc l’adresse exacte du bien à louer et rendez-vous sur un service comme Street View pour vérifier l’aspect du voisinage. Vous pourriez avoir la surprise de tomber en pleine zone industrielle, et sans une seule villa luxueuse à des kilomètres à la ronde !

N’envoyez aucun document avant la première visite

S’il est bien sûr possible de renseigner le bailleur de vive voix sur votre profil, refusez de lui faire parvenir le moindre document avant une visite effective du logement. Il sera alors toujours temps de constituer un dossier et de le lui remettre en main propre.

Cette précaution de base empêchera une personne mal intentionnée de détourner certains documents relatifs à votre identité pour usurper vos coordonnées.

De la consultation des annonces à l’entrée dans les lieux, louer une maison vous expose potentiellement à des tentatives d’escroquerie multiples. Apprenez à reconnaître les techniques les plus couramment utilisées pour mieux les contourner et vous protéger. Vous pourrez, par ailleurs, compter sur votre assurance habitation pour vous indemniser en cas de coup dur.


top

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.