Menu Comparateur Assurance

Catastrophes naturelles et assurance

catastrophe naturelle

Les catastrophes naturelles frappent fréquemment la France. Il est plus que nécessaire de connaître la marche à suivre pour être couvert des dégâts occasionnés par de tels désastres.

Dans la nuit du 14 et du 15 septembre dernier, de nombreux départements français ont été frappés par des orages et inondations ayant causé de graves dégâts.

Pour être couvert des dégâts occasionnés par les évènements de cette ampleur, souscrire une assurance catastrophes naturelles est la meilleure solution. En effet, celle-ci garantit une indemnisation rapide et presque totale. Le point sur cette garantie.

L'assurance multirisque habitation

De nombreuses personnes pensent à tort que les garanties habitation de base les protègent de tout dégât causé à leur logement et à leurs biens. C'est ainsi par exemple qu'en cas de sinistres, les locataires imaginent être totalement indemnisés par la garantie des risques locatifs.

Cette garantie n'inclut cependant que la responsabilité civile qui ne couvre que les dommages à autrui ou à leurs biens, en l'occurrence le propriétaire et son appartement.

Ainsi, lors d'une inondation par exemple, seuls les dégâts à l'appartement loué seront couverts par la garantie. L'assureur ne prend pas en charge l'indemnisation des biens du locataire.

C'est ici que la souscription d'une assurance multirisque habitation s'avère nécessaire. En effet, celle-ci inclut une garantie protection juridique catastrophes naturelles qui rembourse tous les dommages occasionnés au logement et aux biens en cas d'inondation, d'avalanche, de sécheresse, de tremblement de terre, de glissement de terrain, de coulées de boue...

L'état de catastrophe naturelle

Pour être couvert, il faut tout d'abord que l'état de catastrophe ait été déclaré par un arrêté interministériel. À compter du jour de la publication du décret au journal officiel, la personne dispose au plus tard de 10 jours pour déclarer le sinistre à l'assureur.

Elle peut cependant effectuer sa déclaration avant que l'évènement climatique soit déclaré comme catastrophe naturelle. Néanmoins, l'état de catastrophe naturelle accélère le processus d'indemnisation et le rend incontestable.

En effet, l'assureur est tenu de verser au souscripteur une provision sur indemnités dans les 2 mois qui suivent la parution du décret.

Le souscripteur sera entièrement indemnisé à partir du 3è mois. Toutefois, il est à noter que, comme pour l'assurance habitation de base, une franchise sera appliquée sur l'indemnisation. Légalement définie, elle est facturée à 380 euros pour les habitations et 1520 euros pour un mouvement de terrain.

à la une
publicite
services
publicite

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.