L’assurance habitation pas chère

Assurance habitation pas chère

Chercher une assurance logement économique est tout à fait légitime. Aussi, même si vous êtes satisfait de votre assurance actuelle, en vous y prenant bien, vous pourriez réaliser de belles économies.

Par ailleurs, l'émergence de nouvelles offres d'assurance logement par le biais d'assureurs 100 % web en plus des sociétés traditionnelles, vous permet de profiter de la concurrence et d'aller vers une alternative plus avantageuse à tous points de vue. Car vouloir une assurance maison moins cher ne doit pas vous conduire à négliger la qualité de votre couverture et plus généralement, la pertinence du contrat.

Que dois-je savoir pour obtenir une assurance habitation pas chère ?

Afin de savoir sur quels éléments de votre contrat vous pouvez agir pour économiser de l'argent sans perdre des garanties importantes, il est primordial de comprendre les règles de calcul de la prime.

L'assureur évalue le risque lié à votre logement et considère toutes les garanties que vous demandez. Plus vous multipliez les protections, plus le risque qu'il prend est élevé, il est donc logique qu'il le répercute sur le montant de la cotisation.

Pour estimer ce risque, voici une liste non exhaustive des facteurs pris en compte :

  • la localisation géographique ;
  • la situation du logement dans l'immeuble si applicable ;
  • la présence ou non d'équipements de sécurité ;
  • le montant de la franchise, les garanties souhaitées ;
  • le montant des biens que vous souhaitez protéger.

Comment m'y prendre pour réduire le montant de mon assurance habitation ?

Vous verrez ici comment jouer sur un ou plusieurs de ces critères peut abaisser le coût de l'assurance et ainsi vous permettre de trouver une assurance habitat peu onéreuse.

L'assurance multirisque habitation n'est pas obligatoire

 

Contrairement à une idée très répandue, même une assurance multirisque habitation n'est ni obligatoire ni indispensable, il s'agit en effet d'une couverture plus complète que l'assurance Responsabilité Civile obligatoire pour les locataires d'un bien non meublé.

Outre les garanties de base, ce pack inclut en effet plusieurs compléments, jusqu'à parfois la protection juridique. Or, les garanties utiles à d'autres assurés ne le sont pas forcément pour vous. De plus, rappelez-vous que chaque garantie pèse lors du calcul du montant de votre prime ; plus il y en a, plus vos cotisations s'en trouveront alourdies. Composez judicieusement votre bouquet pour une assurance appartement ou maison moins chère.

Choisissez vos garanties en fonction de vos besoins réels

La première question à vous poser est la suivante : mon contrat reflète-t-il mes besoins réels ?
Une assurance maison comporte différentes garanties et par manque de temps, manque d'information ou parce que vous n'êtes pas bien conseillé par votre assureur habituel vous avez peut-être des options ou des prestations qui ne vous servent pas, et pour lesquelles vous payez inutilement un surcoût.

Pour réduire votre facture, il s'avère par conséquent crucial de prendre le temps d'analyser précisément vos besoins et de vérifier que le contenu de votre contrat soit cohérent.

Ainsi, il existe des extensions facultatives parfois intégrées par défaut dans les contrats :

  • garantie des énergies renouvelables ;
  • bris de glace ;
  • garantie du matériel de loisirs ;
  • assurance scolaire, garanties d'absence pour les résidences secondaires ;
  • responsabilité civile en cas de recours aux services d'une baby-sitter ou en tant que producteur d'énergie ou encore la garantie à neuf pour l'électroménager qui assure le remplacement par des biens neufs sans application de coefficient de vétusté en cas de catastrophe quel que soit l'état de vos biens.

Sont-elles adaptées à votre situation personnelle ? Probablement pas, si vous êtes sans enfant ou qu'ils sont déjà grands, si ce logement est votre résidence principale ou si vous n'utilisez aucune installation énergétique spéciale.

En ce qui concerne l'assistance, si vous avez d'autres contrats d'assurance en cours comme celui de votre carte bancaire, vérifiez la liste des risques déjà couverts (par exemple pour les grands voyageurs) et supprimez ces garanties de votre assurance appartement, vous réaliserez des économies intéressantes.

Dans le même esprit, si vous vous débrouillez bien en bricolage et pouvez vous charger vous-même de l'entretien et des réparations de la plupart des équipements de la maison, inutile de demander les garanties de dépannage correspondantes. Encore une ligne (et des euros) en moins sur votre facture !

Évaluez vos biens au plus juste

Rappelez-vous ! La prime est aussi proportionnelle à la valeur déclarée des biens, celle qui est prise en considération pour une indemnisation éventuelle.

Afin de payer une assurance appartement moins couteuse, estimez votre patrimoine mobilier et immobilier. Incluez aussi bien vos meubles que vos appareils électroménagers, électroniques, hi-fi, vos supports numériques, sans oublier les bijoux et objets de valeur (tableaux, autres œuvres d'art...). C'est sur la valeur totale de l'ensemble de vos biens que l'assureur détermine le montant de votre cotisation annuelle. Avec certains assureurs, il faudra distinguer les objets de valeurs, des objets précieux. Si vous gardez des objets précieux à la maison, le prix de l'assurance peut s'envoler. Il peut être plus intéressant de laisser ces objets précieux dans un coffre en banque.

Évaluez leur valeur au plus près, en évitant la sous-estimation qui, en cas de sinistre, impliquerait une moindre indemnisation. Alors, même si un objet a une valeur sentimentale forte pour vous, tâchez de faire abstraction de ce facteur, il ne fera qu'alourdir le coût de la protection sans entrer dans le calcul final du dédommagement.

C'est seulement une fois que vous aurez tous ces éléments en main que vous pourrez contacter un assureur ou effectuer des comparaisons si vous voulez des réponses les plus précises possible.
Et comme votre patrimoine n'est pas figé, réévaluez régulièrement vos possessions afin de pouvoir ajuster votre couverture. Vous gagnerez sur votre assurance habitation, mais faciliterez également les réclamations le cas échéant.

Ajustez votre assurance suivant la valeur de vos biens

Si après ce recensement, vous ne possédez pas de biens de grande valeur, la garantie contre les vols peut éventuellement être retirée. Dans ce cas, gardez uniquement la garantie contre les actes de vandalisme et éventuels dommages résultant d'une effraction, pour obtenir par exemple une solution de relogement temporaire en attendant la remise en état du vôtre.

Le mode de paiement peut également avoir un impact. Par rapport au traditionnel paiement annuel de votre cotisation, il n'est pas rare que certains assureurs proposent le prélèvement mensuel ou trimestriel qui évite de débourser une somme importante en une seule fois. Faites cependant attention, certains assureurs proposent certes de mensualiser votre assurance mais moyennant une hausse de la prime. Pensez à vous en assurer dès l'étape du devis.

Augmentez le montant de la franchise

La franchise représente la somme qui reste à votre charge en cas de sinistre au titre de participation aux frais de « réparation ». Il peut également être judicieux d'augmenter son montant ce qui aura pour effet de diminuer celui de votre prime. Estimez correctement l'argent dont vous pouvez disposer immédiatement si un incident venait à se produire.

Sécurisez correctement votre habitat

  • Si vous possédez des biens très onéreux, l'assureur peut exiger l'installation d'un système de sécurité adapté. En particulier pour une résidence secondaire, l'usage d'un système antivol respectant les normes en vigueur peut conditionner l'acceptation de votre dossier, parfois après constat de son utilisation effective par un expert.

Mais si vous prenez l'initiative de poser une alarme et autres dispositifs antieffraction pour sécuriser vos portes et fenêtres, ou encore un détecteur de fumée, n'hésitez pas à le déclarer, à la clé, il y a possibilité d'économiser à nouveau sur l'assurance de votre logement. Le niveau de sécurité des principaux accès à votre demeure (2, 3 ou 5 points) peut conditionner l'acceptation de votre dossier par l'assureur ou engendrer une modification également le montant de votre prime.

L'importance du lieu d'habitation

Même si vous n'allez évidemment pas déménager simplement pour réduire votre cotisation d'assurance, il peut être intéressant de savoir que la localisation de votre maison ou appartement a une incidence sur le montant de la prime. Assurez-vous que votre assureur actuel en ait bien tenu compte.

Ainsi, vivre en milieu urbain vous coûtera plus cher que vivre en milieu rural, du fait du nombre plus important de vols et d'incendies. Les bâtiments sont en effet plus proches les uns des autres, ce qui favorise une propagation plus rapide du feu. Certains quartiers ou zones réputés « dangereux » entraînent également la majoration de la prime. Pour une assurance appartement, une situation dans les étages supérieurs plutôt qu'en rez-de-chaussée doit aussi permettre une réduction, l'accès est plus difficile et le risque de cambriolage moindre.

Enfin, la proximité d'une bouche d'incendie ou d'une caserne de pompiers, qui amoindrit forcément le risque d'un incendie majeur, peut entraîner une réduction significative de la cotisation.

Nos conseils pour une assurance habitation au juste prix !

Pour votre assurance habitation : N'hésitez pas à utiliser les comparateurs !

Apparus en même temps que les sociétés d'assurance en ligne, ils se sont multipliés ces dernières années, permettant un gain de temps appréciable dans la recherche du contrat le plus adapté. Il suffit de remplir un formulaire avec les détails de votre demande, et l'outil vous affiche aussitôt sous forme de tableau comparatif les résultats les plus pertinents en rapport avec votre profil, les caractéristiques du logement à assurer et vos besoins.

Ils dénichent les offres de tous les types d'établissements (assureurs, filiales de compagnies ou courtiers en ligne) avec les tarifs pratiqués, les garanties offertes et éventuellement, les exclusions. Ils sont également en mesure de trouver les offres promotionnelles en vigueur.

Les plus performants ne se contentent pas de comparer les tarifs, mais permettent de comparer les garanties dans le détail selon une nomenclature unique, vous facilitant la comparaison entre plusieurs offres avec des conditions et des formulations qui peuvent varier considérablement d'une compagnie d'assurances à une autre.

De plus, leur utilisation est gratuite et vous pouvez effectuer autant de simulations que nécessaire en variant les critères saisis sur le formulaire jusqu'à ce que vous trouviez l'option la mieux adaptée à votre profil, celle qui vous offre une couverture optimale au juste prix.

Combinez vos contrats !

Prendre plusieurs types d'assurances auprès du même assureur peut être également rentable. Assurance logement, assurance auto, demandez un devis à votre assureur habituel pour combiner les deux et obtenir une remise. Avant d'aller voir votre assureur, pensez à utiliser un comparateur d'assurance habitation et ainsi vous pourrez facilement confronter l'offre de votre assureur à celles que le comparateur vous a proposées.

à la une
publicite
services
publicite

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.