Institutrice : demandez votre devis d’assurance habitation

Vous avez trouvé un poste d’institutrice et devez trouver un logement ? Vous avez déjà une maison ou un appartement et vous trouvez que votre assurance habitation ne correspond plus à vos attentes ? Faites une demande de devis sur notre comparateur en ligne pour trouver le meilleur rapport qualité/prix.

Devez-vous souscrire une assurance habitation ?

Votre statut d’enseignante n’a rien à voir avec votre obligation en matière d’assurance. Ce qui détermine cette obligation, c’est votre statut par rapport au logement. Faisons un point sur les règles en vigueur :

  • vous êtes locataire : vous êtes obligée de vous assurer pour les risques locatifs, a minima pour la responsabilité civile, le dégât des eaux ou encore l’incendie. Vous devez présenter une attestation à votre propriétaire à la signature du bail puis, chaque année, sur demande de votre bailleur. Si vous ne présentez pas cette attestation d’assurance habitation, le bailleur peut en souscrire une pour vous et majorer le montant à payer ou demander la résiliation du bail ;
  • vous êtes copropriétaire : la garantie responsabilité civile est obligatoire en cas de dommages causés aux voisins, aux travailleurs dans l’immeuble ou aux visiteurs. Par exemple, votre responsabilité civile sera engagée si un dégât des eaux dans votre appartement endommage l’appartement en dessous ;
  • vous êtes propriétaire bailleur : dans le cadre d’un investissement locatif, vous n’êtes pas dans l’obligation de souscrire une assurance habitation. Toutefois, elle s’avère très utile en cas de vacance locative ;
  • vous êtes propriétaire d’une maison individuelle : dans ce cas, vous n’avez aucune obligation d’assurance.
Je trouve la meilleure assurance habitation

Quelle assurance habitation pour une enseignante ?

En faisant votre demande de devis, vous allez vous apercevoir que les formules d’assurance sont nombreuses. Là encore, c’est votre habitation qui va impacter le choix de votre assurance.

Vous devez souscrire des garanties adaptées à votre besoin réel. Vous pouvez envisager des garanties de base :

  • assurance responsabilité civile ;
  • dégât des eaux ;
  • incendie ;
  • catastrophes naturelles et technologiques ;
  • événements climatiques (tempête, grêle, etc.).

Vous pouvez ensuite choisir des garanties complémentaires :

  • vol, tentative de vol et vandalisme ;
  • dommages électriques ;
  • équipements électroménagers et high-tech avec valeur à neuf ou vétusté ;
  • contenu du congélateur ;
  • dépendances ;
  • piscine ;
  • relogement en cas de sinistre ;
  • protection juridique, etc.

Comment faire une demande de devis d’assurance habitation ?

Vous êtes institutrice et recherchez la meilleure assurance MRH ? Utilisez notre comparateur d’assurances. Remplissez un formulaire, cela ne vous prendra qu’une à deux minutes. Ensuite, selon votre profil, nous vous proposons les tarifs de différentes compagnies d’assurances afin de vous permettre de trouver le contrat qui vous correspond, tant en termes de garanties que de prix. Cela vous donne une première idée.

Ensuite, étudiez les propositions et souscrivez en ligne ou demandez un devis plus personnalisé à l’assureur sélectionné.

Comparer vous permet d’avoir une vue d’ensemble de l’offre d’assurance habitation pour être certaine de souscrire le contrat d’assurance offrant le meilleur prix à garanties équivalentes.

Lors de votre demande de devis d’assurance logement, veillez à bien étudier toutes les conditions, et notamment le montant des franchises et la nature des exclusions. Cela vous évitera toute mauvaise surprise financière si vous êtes victime d’un sinistre.

Je trouve la meilleure assurance habitation

Combien coûte une assurance habitation pour une institutrice ?

Que vous soyez enseignante ou que vous exerciez une autre profession, le montant de la prime d’assurance est défini selon différents paramètres :

  • la formule d’assurance ;
  • l’adresse du bien immobilier ;
  • la surface du bien immobilier ;
  • le type de logement (maison ou appartement) ;
  • votre statut (locataire ou propriétaire) ;
  • type de résidence (principale ou secondaire) ;
  • l’utilisation (habitation simple ou habitation et local professionnel) ;
  • le nombre de personnes occupant le bien ;
  • le nombre de pièces et leur surface ;
  • la date de construction ;
  • les équipements du logement ;
  • l’installation d’un système de sécurité ;
  • le capital mobilier à assurer ;
  • le profil des occupants.

Songez à installer un système de sécurité, c’est un point positif pour la compagnie d’assurances. Vous limitez le risque de cambriolage, cela peut réduire le montant de la cotisation d’assurance habitation.

Sachez que si vous avez déclaré des sinistres au cours des dernières années, cela peut, cette fois, avoir un impact négatif sur le prix de votre assurance.

Vous avez déjà une assurance habitation : que faire ?

Vous avez fait des demandes de devis par curiosité (notre outil en ligne est sans engagement, vous pouvez faire autant de simulations que vous le souhaitez) et avez trouvé une meilleure offre que celle que vous avez actuellement ? N’oubliez pas que vous pouvez résilier à tout moment après un an de contrat. Envoyez un courrier recommandé avec accusé de réception, vous n’avez pas à justifier votre décision. La résiliation est effective sous 30 jours.

Vous avez trouvé un poste d’institutrice loin de chez vous, ce qui implique un déménagement ? Cette fois, la situation est différente. Un changement de situation peut vous permettre de résilier à tout moment, même au cours de la première année de contrat. Vous pouvez demander un nouveau devis à votre assureur pour adapter votre contrat aux risques de votre nouveau logement. Si son offre n’est pas satisfaisante, vous pouvez résilier.

En cas de résiliation de votre contrat d’assurance MRH au cours de la première année, vous devez cette fois justifier votre demande.


top

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.