Quelle assurance auto en cas de crevaison ?

Personne n’est à l’abri d’une crevaison sur la route. Si votre pneu est crevé, la solution peut être de le changer vous-même. Si cela n’est pas envisageable, votre assurance auto peut-elle vous prendre en charge ? C’est le moment de faire un point sur cette situation spécifique.

Pneu crevé : les premiers réflexes

Si la crevaison intervient pendant que vous roulez, le premier réflexe est de vous mettre en sécurité. Mettez-vous sur le bas-côté. Enfilez votre gilet jaune et placez un triangle derrière votre voiture. Il doit se trouver à 30 m de celle-ci pour prévenir les autres automobilistes bien en amont.

Vous pouvez alors envisager de changer vous-même votre pneu en utilisant la roue de secours. Toutefois, selon la route sur laquelle vous êtes en panne, le danger peut être élevé.

Si vous n’êtes pas en mesure de changer votre pneu, contactez votre compagnie d’assurances auto si vous êtes assuré pour la crevaison, ou un service de dépannage.

Je trouve la meilleure assurance auto

Le coût d’une crevaison

Si vous devez assumer vous-même le coût de cette crevaison, sachez qu’il peut être élevé. Dans un premier temps, vous devrez faire appel à un service de dépannage qui se déplacera jusqu’à votre voiture. Vous devrez assumer financièrement le déplacement. Ensuite, la réparation pourra se faire sur place si la crevaison n’a pas engendré d’autres dégâts. Dans le cas contraire, vous devrez payer à la fois le service de remorquage de votre véhicule, ainsi que les frais de réparation. Cela inclut la main-d’œuvre, mais aussi les pièces. Car, ne l’oubliez pas, vous ne changez jamais un seul pneu. Pour des raisons d’équilibrage, vous devez changer deux pneus (les deux à l’avant ou les deux à l’arrière).

L’assurance auto vous accompagne-t-elle en cas de crevaison de pneu ?

Il est possible que votre assurance auto prenne en charge le pneu crevé. Cela va dépendre du contrat d’assurance que vous avez souscrit et des garanties de base, ainsi que des garanties complémentaires choisies.

Si vous avez choisi des garanties optionnelles, à l’image de la garantie crevaison ou pneumatique, vous pouvez espérer une prise en charge de vos réparations si la crevaison a été engendrée par un clou, une hernie, etc. Si vous avez souscrit la garantie vandalisme et que la crevaison est due à un acte de vandalisme, là encore, vous pouvez espérer être indemnisé.

Mais la solution la plus complète est de souscrire une garantie assistance.

En effet, la crevaison est considérée comme une panne. De ce fait, elle sera prise en charge par votre compagnie d’assurances.

Je trouve la meilleure assurance auto

Comment souscrire une assistance dépannage ?

Cela va dépendre des assureurs, chacun étant libre de fixer ses formules d’assurance. Rappelons les différents types de contrats d’assurance auto :

  • l’assurance au tiers : il s’agit de l’assurance auto de base. La formule au tiers inclut la garantie responsabilité civile. Celle-ci permet uniquement d’indemniser un tiers en cas de sinistre responsable, au titre des dommages matériels et des dommages corporels. Les dégâts causés à votre voiture ne sont pas pris en charge ;
  • l’assurance auto au tiers complémentaire : cette fois, vous pouvez bénéficier, toujours selon les contrats, d’une garantie vol, tentative de vol et vandalisme, d’une garantie bris de glace et d’une garantie incendie ;
  • l’assurance tous risques est la formule la plus complète. Elle vous permet, grâce à la garantie dommages tous accidents, d’être couvert pour tous les types de sinistres, même si vous êtes responsable de l’accident.

Pour bénéficier des services d’assistance, différentes solutions sont offertes par les compagnies d’assurances :

  • la garantie assistance est incluse au contrat (la plupart du temps uniquement avec la formule tous risques) ;
  • la garantie assistance panne est en option. Attention, selon les assureurs, certaines options ne sont disponibles qu’à partir de l’assurance au tiers complémentaire, voire uniquement avec l’assurance auto tous risques.

Les points à étudier avant de souscrire une assurance panne ou crevaison

Lors de la souscription de votre assurance auto, vous devez étudier certains points. Assurez-vous que le remorquage est bien pris en charge, et pas uniquement les réparations de votre pneu. D’autre part, étudiez les niveaux de garantie. Assurez-vous que les plafonds d’indemnisation sont assez élevés et que vous n’avez pas de franchise à payer. Veillez également à ce que les pièces et la main-d’œuvre soient prises en charge.

Assurez-vous que votre compagnie d’assurances vous prend en charge partout.

N’oubliez pas que certaines formules vous proposent une assistance panne 50 km. Cela signifie que vous ne pouvez bénéficier de vos garanties si vous tombez en panne à 20 km de chez vous. Si vous faites essentiellement des petits trajets, privilégiez l’assistance panne 0 km.

Je trouve la meilleure assurance auto

Crevaison de pneu : un malus est-il appliqué ?

Non, si vous êtes victime d’une crevaison, comme c’est le cas pour un bris de glace si un caillou vient endommager votre pare-brise, par exemple, vous n’êtes pas pénalisé par un malus.

Comparer pour trouver la meilleure assurance auto en cas de crevaison

Le comparateur d’assurances auto est votre meilleur allié pour faire des économies. Cet outil en ligne rapide, simple, gratuit et sans engagement vous permet d’obtenir des devis d’assurance auto afin de les comparer. Étudiez le niveau des garanties pour trouver la formule d’assurance qui saura le mieux vous protéger. Ensuite, comparez les prix pour trouver le meilleur rapport qualité/prix.

L’objectif est simple : rouler sereinement avec des garanties adaptées à votre besoin tout en respectant votre budget.

Si vous avez déjà une assurance auto et qu’elle n’inclut pas la garantie crevaison, c’est peut-être le moment de changer. Si votre comparatif vous a permis de trouver une meilleure couverture, n’oubliez pas qu’il est possible de résilier votre contrat d’assurance auto à tout moment après un an. Envoyez simplement un courrier à votre compagnie d’assurances pour l’en informer, vous n’avez pas à justifier votre demande. La résiliation est effective sous 30 jours.

Cela vous laisse tout le temps de procéder à la souscription d’un contrat d’assurance plus protecteur et moins cher pour ne plus vous inquiéter en cas de crevaison.


top

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.