Comment trouver une assurance auto jeune conducteur pas chère ?

Les conducteurs récemment titulaires du permis de conduire sont soumis au paiement d’une surprime sur leur assurance auto par rapport à des automobilistes plus expérimentés. Il est, toutefois, possible de réaliser des économies sur votre premier contrat grâce à quelques astuces simples. Comment bénéficier d’une assurance auto jeune conducteur pas chère ?

Qu’est-ce qu’une assurance auto jeune conducteur ?

Les contrats d’assurance auto dits « jeune conducteur » sont réservés à une catégorie spécifique d’automobilistes ayant une faible expérience de conduite. Selon le Code des assurances, un jeune conducteur est un assuré qui :

  • a obtenu son permis de conduire depuis moins de trois ans ;
  • ou n’a été couvert par aucune assurance auto au cours des trois années ayant précédé la souscription de la nouvelle assurance.

Autrement dit, tous les nouveaux automobilistes sont automatiquement considérés comme des jeunes conducteurs par les compagnies d’assurances. Toutefois, il est également possible de revenir à ce statut plus tard si vous ne conduisez plus aucun véhicule pendant une période prolongée – même si vous avez des dizaines d’années de conduite au compteur !

Les assurances auto pour jeune conducteur présentent les mêmes caractéristiques qu’un contrat classique : l’assuré doit se couvrir a minima au titre de sa garantie responsabilité civile (assurance au tiers), mais peut évidemment souscrire toutes les garanties optionnelles souhaitées.

La seule différence est d’ordre tarifaire : une surprime assurance auto s’applique à tous les jeunes conducteurs pour tenir compte de leur plus grande dangerosité sur la route. Elle est la plus élevée pour la première année de conduite, puis décroît au cours des deux années suivantes.

Je trouve la meilleure assurance auto

Quel est le montant de la surprime assurance auto jeune conducteur ?

La loi autorise les sociétés d’assurances à appliquer une surprime aux jeunes conducteurs, mais ne les y oblige pas. Dans ce cadre, le Code des assurances se contente de fixer un montant maximal que les assureurs ne peuvent pas dépasser. Si le conducteur a suivi une formation classique au permis de conduire, la surprime s’élève à :

  • 100 % de la prime de base concernant la première année de jeune conducteur ;
  • 50 % concernant la deuxième année ;
  • 25 % concernant la troisième année.

À titre d’exemple, une première assurance auto affichant une prime de référence de 500 € sera facturée 1 000 € la première année, puis 750 € la deuxième année et enfin 625 € la troisième année.

Une dérogation est prévue concernant les jeunes détenteurs du permis ayant suivi une formation en conduite accompagnée (apprentissage anticipé de la conduite). Du fait de leur plus grande expérience, le montant maximal de la surprime sera moins élevé :

  • 50 % de la prime de base pour la première année ;
  • 25 % pour la deuxième année ;
  • 12,5 % pour la troisième année.

Quelles garanties pour un contrat jeune conducteur ?

Un contrat d’assurance auto pour jeune conducteur peut se décliner dans toutes les variantes habituelles de formules :

  • assurance auto au tiers (minimum légal, indemnisation des dégâts causés à d’autres usagers de la route uniquement) ;
  • assurance auto intermédiaire (vol, bris de glace, incendie et explosion, catastrophes naturelles…) ;
  • assurance auto tous risques (protection juridique, garantie personnelle du conducteur pour les dommages corporels, garantie panne mécanique, garantie collision pour les dommages matériels...).
Je trouve la meilleure assurance auto

Assurance auto jeune conducteur et bonus-malus

En complément de la surprime assurance auto, le jeune conducteur est bien sûr soumis au système du bonus-malus dès l’obtention de son permis de conduire. Le coefficient de départ est de 1. Il va ensuite évoluer en fonction de son comportement sur la route, avec :

  • une majoration de 25 % pour chaque sinistre responsable, jusqu’à un malus maximum de 3,5 ;
  • une diminution de 5 % pour chaque année sans sinistre responsable, jusqu’à un bonus maximum de 0,5.

Si un jeune permis cause des accidents, le cumul du malus applicable et de la surprime peut donc représenter une pénalité financière considérable !

Assurance auto jeune conducteur et permis probatoire

Pour rappel, un jeune titulaire du permis de conduire est aussi soumis au régime du permis probatoire. Cela signifie qu’il va prendre le volant avec seulement 6 points crédités sur son permis. Il lui faudra donc se montrer particulièrement vigilant pour ne commettre aucune infraction grave sur la route : à titre d’exemple, une alcoolémie positive entraînerait automatiquement la perte de 6 points, et donc l’invalidation du permis.

En cas de bon comportement sur la route, l’accumulation des points est progressive. Le jeune conducteur, jusqu’à atteindre le plafond de 12 points, gagnera :

  • 2 points par an s’il a suivi la formation classique ou en conduite supervisée ;
  • 3 points par an s’il a suivi une conduite accompagnée.

Comment profiter d’une assurance auto jeune conducteur pas chère ?

Plusieurs bons réflexes peuvent permettre à un jeune conducteur de payer une assurance auto pas chère après avoir obtenu son permis :

  • Si le jeune titulaire du permis de conduire n’a pas l’utilité immédiate d’un véhicule personnel, il peut tout d’abord s’inscrire comme conducteur secondaire d’un autre véhicule – le plus souvent celui de ses parents. Cette formalité n’entraînera qu’une surprime modeste sur le contrat familial, et lui permettra d’acquérir un début d’ancienneté. Au bout de trois ans, plus aucune surprime ne sera applicable s’il acquiert ensuite sa propre voiture !
  • Une assurance auto jeune conducteur, comme tous les autres contrats, dépend aussi de la valeur estimée du véhicule assuré et des garanties souscrites. Un jeune détenteur du permis devrait donc privilégier, si possible, l’achat d’un véhicule d’occasion de faible valeur et des garanties minimales (formule au tiers).
  • La réalisation d’un comparatif assurance auto en ligne reste aussi une méthode à privilégier pour trouver le contrat jeune conducteur le moins cher ou présentant le meilleur rapport qualité/prix.

***

Le choix de la meilleure assurance auto jeune conducteur pas chère vous permet de limiter votre budget au cours des premières années de conduite. Montrez-vous particulièrement attentif au volant pour ne causer aucun sinistre responsable !


top

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.