Différents indicateurs font croire à une hausse des comportements dangereux sur les routes françaises

problème de voiture

Différents indicateurs font croire à une hausse des comportements dangereux sur les routes françaises. C’est l’une des grandes lignes que la sécurité routière a mise en exergue dans un rapport publié récemment. La note démontrant qu’en août, le nombre d’individus ayant trouvé la mort suite à un accident s’est élevé à un niveau quelque peu inquiétant.

En août, qu’il s’agisse d’assurance auto pas chère ou non, autant dire que les assureurs n’ont pas chômé. Simplement parce qu’après quelques mois d’accalmie, les accidents routiers ont retrouvé leur dynamisme sur ce mois de l’année. Plus encore, le nombre de décès a affiché une croissance à deux chiffres par rapport en 2020 et était à deux doigts d’égaler la prouesse enregistrée sur la période d’avant-crise.

Et d’après les constats, la reprise du trafic y est pour beaucoup, mais en creusant davantage, les auteurs de ce rapport ont découvert que d’autres éléments non négligeables se sont ajoutés à la liste.

Je trouve la meilleure assurance auto

À deux doigts d’atteindre le niveau d’avant-crise

Dans son rapport, la sécurité routière a fait savoir qu’en août, le nombre d’individus trouvant la mort sur les routes françaises suite à un accident était à deux doigts d’atteindre le niveau d’avant l’entrée en scène de l’épidémie du coronavirus qui, rappelons-le, était à la source des restrictions de déplacements durant des mois.

Soit, à 5% moins élevé que la performance enregistrée en 2019 sur la même période selon cette note répertoriant 267 décès pour cette année. En s’élevant ainsi, août 2021 a dépassé de 10% le nombre de morts affiché en août 2020.

En entrant dans les détails, les auteurs de cette étude ont tenu à souligner que cette mortalité concernait principalement les usagers des nouveaux engins de déplacement motorisés (EDPM) et les cyclistes affichant une croissance significative contrairement aux piétons et aux automobilistes qui affichent une tendance baissière ces deux dernières années.

Portée par différents leviers

D’après la sécurité routière, cette reprise de la mortalité routière enregistrée en août 2021 a été portée par différents leviers.

À commencer par les effets psychologiques des nombreux mois de confinement et de restriction de déplacement selon les analystes constatant une recrudescence des comportements les plus dangereux auprès des usagers de la route. Ce, en partant du fait que, malgré cette hausse de 10%, le nombre d’accidents a été relativement stable par rapport en 2020 en s’établissant à 4 350.

De quoi inciter ces experts à dire que le lancement d’une campagne de sensibilisation serait de mise auprès des usagers en se fixant pour objectif de :

  • Rectifier les attitudes dangereuses ;
  • Conscientiser les parties prenantes que chacun à un part de responsabilité.

Ainsi, à travers la fermeture, la crise sanitaire a joué indirectement son rôle dans cet accroissement en notant qu’en permettant la réouverture, elle a aussi servi d’accélérateur. Ce, en ramenant à la hausse le trafic routier affichant une augmentation moyenne de 15% en semaine et de 30% le weekend selon les données du Cerema. Une reprise qui est loin d’être négligeable selon la sécurité routière faisant remarquer cependant que :

La circulation reste encore nettement inférieure à celle enregistrée sur les mois d’août d’avant la pandémie.
top

Archives

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.