La réduction des bonus écologiques affecte les ventes sur le marché des véhicules électriques

rechargement des voitures electriques

Au dernier trimestre 2019, le nombre d’immatriculations de voitures électriques dans le monde a considérablement baissé selon les professionnels du secteur. Cette tendance a également été perçue en France. Les spécialistes expliquent notamment ce recul par la baisse des aides publiques dans certains pays comme les États-Unis ou la Chine. Le ralentissement global du marché est aussi en cause.

Le marché des électriques s’est rapidement développé ces dernières années. Le phénomène se remarquait même sur un comparatif assurance auto. Par ailleurs, ce segment affichait souvent des hausses remarquables par rapport aux autres types de véhicule. Toutefois, les 7 millions de voitures électriques visibles sur les routes en 2019 représentent encore moins de 0,5 % parc mondial, toute motorisation confondue.

Avec le récent recul constaté sur ce segment, les pouvoirs publics, y compris le gouvernement français, devraient se rendre compte de l’importance des bonus écologiques dans le basculement vers l’électrique. En effet, une fois revues à la baisse, ces subventions entraînent inexorablement une chute des ventes sur le marché.

Un segment encore porteur en Europe

Bien que le phénomène soit assez inquiétant, la baisse des ventes d’électriques peut, en partie, s’expliquer par le ralentissement global constaté actuellement dans le secteur. En effet, les résultats sur le marché des véhicules particuliers ont chuté de 3,4 % en moyenne au troisième trimestre 2019, pour se stabiliser à 21,8 millions d’exemplaires.

Malgré ce contexte, le marché européen de voitures électriques affiche une progression de 27 % sur cette période. Selon les analystes, cette tendance provient surtout du maintien des dispositifs d’incitation fiscale sur le continent ainsi que des subventions dédiées à l’acquisition de systèmes de charge.

Ainsi, l’Europe recense 257 000 modèles électriques vendus depuis début 2019, soit une hausse de 93 % par rapport à l’année dernière. En dépit de l’existence de ces différentes aides, les immatriculations pour ce segment ont cependant baissé de 10 % sur le marché français en novembre dernier (glissement annuel).

Néanmoins, les ventes de voitures électriques en France cette année présentent une hausse, à hauteur de 30 %, selon l’Avere (Association nationale pour le développement de la mobilité électrique).

Un repli historique pour les électriques

Au troisième trimestre 2019, les ventes de véhicules électriques ont baissé de 10 % par rapport à l’an dernier, à raison de 450 000 exemplaires livrés. Il s’agit ainsi d’un recul historique, en se basant sur les chiffres récemment publiés par IFP-Energies nouvelles.

Par ailleurs, le bilan 2019 sur le marché de l’électrique devrait stagner aux environs de 2 millions d’unités, c'est-à-dire bien en deçà des projections établies au début de l’année. En effet, les spécialistes ont prévu la vente de 3 millions d’exemplaires. Pourtant, les neuf premiers mois de l’année étaient plutôt prometteurs. En effet, le segment a progressé de 20 % par rapport à l’an dernier.

Entre temps, la Chine et les États-Unis ont baissé ou même arrêté certains dispositifs d’aide à l’achat de ce type de véhicule. De ce fait, les ventes sur le marché de l’électrique ont brusquement reculé de manière significative.

Même Tesla a vu ses ventes chuter de 37 % depuis l’application de ces réformes. Néanmoins, le géant américain détient encore 75 % du marché. Ainsi, vu le nombre de pays envisageant de supprimer les subventions écologiques, les analystes sont plutôt pessimistes quant à l’avenir de l’électrique.

Archives

Comparez les
assurances auto
Economisez 340 € / an en moyenne (1)
Comparez les prix
à la une
publicite
services
publicite
je trouve la meilleure
assurance auto
Assurance auto
Economisez 340€ en moyenne sur votre assurance auto pour les mêmes garanties (1)
Comparez et trouvez la meilleure assurance auto
(1) Etude Meilleure Assurance effectuée en ligne auprès de 1440 utilisateurs en novembre 2019.
79% réaliseraient une économie moyenne de 340€, pour des garanties équivalentes.
Je compare les tarifs

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.