Les véhicules 100% électriques seraient moins écologiques que les hybrides

voiture electrique

Ces dernières années, la tendance veut que les véhicules 100% électriques soient considérés comme étant les modèles les plus écologiques pour mener à bien la lutte contre la pollution de l’air. Mais d’après l’American Council for an Energy Efficient Economy (ACEE), il s’agirait d’une erreur. Du moins d’ordre scientifique puisqu’en y regardant de près, ce cabinet d’étude a découvert que dans ce domaine, ils sont en fait devancés par les hybrides.

Procédant comme un comparateur assurance auto qui vise à découvrir les offres les plus pertinentes du marché assurantiel, l’ACEE s’est donné pour mission de comparer les différents modèles du secteur automobile dans le but d’en mettre en exergue les véhicules les plus écologiques.

Et puisqu’il s’agit d’une étude approfondie, cette agence d’analyse a passé au peigne fin différents aspects depuis la fabrication de la voiture jusqu’à sa mise en circulation. Une stratégie qui lui a permis de découvrir que les hybrides émettent moins de GES (gaz à effet de serre) que les 100% électriques, alors qu’actuellement, ces derniers sont considérés comme les plus vertueux dans ce domaine.

Une performance environnementale lestée par différents éléments

Aux yeux de tous, les voitures 100 électriques émettent 0% de GES. Du moins, une fois en circulation puisqu’en y regardant à la loupe l’ACEE est parvenu à découvrir que leur performance environnementale est lestée par différents éléments. Pour en arriver à cette conclusion, l’organisme a étudié de près différents aspects. Entre autres :

  • La fabrication du véhicule ;
  • La fabrication des batteries ;
  • La source d’électricité qui alimente la voiture.

À travers ces éléments, le cabinet est ainsi parvenu à mettre en exergue l’aspect hautement polluant des batteries et de la source d’électricité qui les alimente.

Avec preuve à l’appui, le cabinet a démontré que le cycle de fabrication de batteries de 60 kWh engendre 9 à 12 tonnes de gaz à effet de serre. Un niveau d’émission qu’un 100% électrique pourrait réduire après plus d’une décennie d’utilisation avec une distance moyenne parcourue de 8 000 km par an. Pareille situation pour l’hybride rechargeable, sauf que ce dernier réduira à hauteur de 7 fois l’usage de batteries tout en diminuant considérablement la consommation de pétrole.

Concernant la source d’électricité, l’agence a pointé du doigt la production d’énergie liée à des ressources naturelles comme le gaz ou le charbon en faisant valoir que dans ce contexte, l’électrique émet plus de CO2 que l’hybride, l’essence ou le diesel. Aux auteurs de cette étude d’ajouter dans une note :

Fabriquer une auto sans tenir compte des batteries émet environ les mêmes GES que la faire rouler à l’essence sur 40 000 km.

Soit, autant de raisons conduisant à un résultat quelque peu différent de ce que l’on pourrait s’attendre d’un point de vue global en matière de classement des modèles les plus vertueux.

Dans ce sens, l’ACEE a mis en tête de liste l’hybride en tenant compte du fait que cette technologie n’utilise que des batteries de moins de 2 kWh et que son moteur électrique ne nécessite aucun rechargement via le réseau d’électricité. Vient ensuite l’hybride rechargeable qui utilise en moyenne des batteries lithium de 8 kWh. Et à la troisième position se retrouve l’électrique classique avec 60 kWh à son actif pour devancer l’électrique de luxe avec des batteries de 85 kWh en notant que ces derniers se rechargent exclusivement sur les réseaux.

Le 100% électrique pourrait faire mieux si…

Classique ou luxe, le 100% électrique pourrait faire mieux en matière de préservation de l’environnement d’autant que leur niveau d’émission est d’ores et déjà considérée comme nul à l’utilisation.

C’est du moins, ce qu’a fait valoir l’ACEE à travers son rapport en précisant qu’avec un usage moyen de 15 000 km par an, il pourrait réduire le taux d’émission de CO2 de la production en 5 ans en précisant que les résultats seront encore mieux avec une moyenne élevée à 25 000 km.

Et puisque ce problème est directement lié au système de recharge, les auteurs de ces analyses estiment que l’on pourrait s’attendre à de meilleures performances en utilisant moins les ressources naturelles (gaz, charbon) et en privilégiant le réseau d’énergies renouvelables. Quant aux soucis posés par les batteries, ces derniers misent sur la durée prolongée conservation des voitures, une fois entre les mains des utilisateurs en ajoutant que :

Pour qu’une auto électrique soit un choix écologique, il faut qu’elle remplace vraiment un véhicule conventionnel.

Archives

Comparez les
assurances auto
Economisez 340 € / an en moyenne (1)
Comparez les prix
à la une
publicite
services
publicite
60€ offerts(2) je trouve la meilleure
assurance auto
Assurance auto
Economisez 340€ en moyenne sur votre assurance auto pour les mêmes garanties (1)
60€
offerts (2)
Comparez et trouvez la meilleure assurance auto
(2) Sous forme de remboursement, pour toute souscription d’une assurance auto jusqu’au 01/06/2020. voir détails et conditions
Voir la présentation de l’offre et les conditions générales
(1) Etude Meilleure Assurance effectuée en ligne auprès de 1440 utilisateurs en novembre 2019.
79% réaliseraient une économie moyenne de 340€, pour des garanties équivalentes.
Je compare les tarifs

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.