Immobilier : La Caisse des dépôts veut soutenir le marché du viager

viagerAvec seulement 5 000 transactions annuelles en moyenne, le marché du viager reste peu dynamique en France. Afin de le soutenir, la Caisse des dépôts et consignation (CDC) compte créer un fonds viager avec CNP Assurances, sa filiale. Ce fonds, d'un montant de 100 millions d'euros sera destiné à mutualiser les risques dans des logements et à acquérir des logements à travers des contrats viagers.

Relancer le marché du viager avec la création d'un fonds viager

La CDC ainsi que sa filiale CNP Assurances vont consacrer un fonds de 100 millions d'euros pour l'achat de centaines de logements en viager. Ce projet pourrait être mis sur pieds en 2014 et verrait la participation des investisseurs institutionnels. Il a pour objectif de soutenir le marché où seules 5 000 ventes sont réalisées chaque année en France.

En effet, la vente en viager présente des risques aussi bien du côté du propriétaire que de l'acheteur. Pour ce dernier, l'opération est purement aléatoire, car il spécule sur le moment de décès de son cocontractant et celui-ci peut encore vivre plusieurs longues années. Le propriétaire lui de son côté risque de faire face à une défection de l'acquéreur.

Pour réduire l'impact de ces risques, la CDC a pensé à les mutualiser dans ce fonds qui sera placé dans des logements à l'instar du fonds privé Koésion qui a réalisé des bénéfices de 5 % en 2012.

Donner la priorité aux descendants des contractants

Selon la CDC, les héritiers des précédents propriétaires auront la priorité sur l'achat du logement. Le retraité est ainsi assuré de bénéficier d'une ressource complémentaire régulière tout en habitant sa maison jusqu'à sa mort. De leur côté, ses descendants ont toujours la possibilité d'acquérir son bien après son décès.

En définitive, avec la création de ce fonds, plusieurs Français auront la possibilité de mieux jouir financièrement de leur logement alors que le montant des pensions devrait régulièrement baisser comparé au salaire reçu avant le départ en retraite.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.