Immobilier : Les loyers n’ont augmenté que de 0,1 % depuis le début de l’année

PhotoActu07042011Les loyers n’ont augmenté que de 0,1 % en moyenne sur tout le territoire depuis le début de l’année jusqu’au 31 août 2013, contre 2,2 % pendant la même période en 2012. Leur progression est ainsi moins importante que celle de l’inflation.

Stagnation des loyers : ils n’ont progressé que de 0,1 % depuis le début de l’année

L’Observatoire Clameur (Connaître les loyers et analyser les marchés sur les espaces urbains et ruraux) a annoncé que l’évolution des loyers était de +0,1 % sur un an entre le début de l’année et fin août. Michel Mouillart, le directeur de l’étude, affirme que cette hausse très modérée est due à une situation de crise telle qu’il s’en est produit en 1993 ou en 2009, lorsque la baisse de l’activité a coïncidé avec la stagnation des loyers. Ces derniers ont progressé moins vite que l’inflation qui est ressortie à 1 %.

Les propriétaires ont baissé leurs prétentions dans 38,5 % des communes de plus de 100 000 habitants, et ce, même dans les villes où les plus importantes hausses ont été enregistrées l’année dernière. Les loyers ont ainsi baissé de 1,5 % à Rennes, de 1 % à Bordeaux et même de 0,4 % dans la capitale. La hausse a été moins importante que l’inflation dans 30,8 % des mégapoles françaises comme à Toulouse (+0,8 %) ou Angers (+0,2 %). Enfin, elle a été plus marquée dans certaines villes comme Reims (+3,8 %) ou Lyon +1,1 %.

Des locataires plus réticents à déménager

Cette stagnation des loyers s’explique par la baisse d’activité sur le marché locatif. En effet, les locataires préfèrent rester dans leur appartement plutôt que de déménager en raison de leurs doutes sur l’avenir. Ils estiment en effet que la conjoncture économique n’est pas favorable à ceux qui souhaitent acheter ou déménager pour s’installer dans un plus grand logement.

D’après les derniers chiffres de Clameur, 26,3 % des locataires ont déménagé depuis le début de l’année contre 27,1 % l’année dernière et 30 % en 2004.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.