Immobilier : IDF, baisse des prix et augmentation du nombre de transactions

ile-de-franceL'Insee et les notaires d'Île-de-France confirment que les prix y ont baissé et que le nombre de transactions a augmenté au troisième trimestre.

Des prix immobiliers qui ont baissé dans la région francilienne

D'après les statistiques des notaires, le prix du mètre carré s'est négocié à 8 260 euros au troisième trimestre contre 8 220 euros le trimestre précédent, ce qui démontre donc une hausse de 0,5 %.A la même période en 2012, le prix du mètre carré était en moyenne de 8 440 euros.
L'Insee affirme néanmoins après correction de ces données qu'ils ont baissé de 0,5 % au troisième trimestre en raison des variations entre les saisons.

L'institut affirme même que sur un an, la baisse des prix a été de 2,1 % à Paris, ce qui constitue un repli beaucoup plus important qu'en Province où il est de 1,5 %.

Un marché qui commence à décoller ?

Le troisième trimestre a également été marqué par la poursuite de la hausse du volume de transactions de logements neufs et anciens dans la capitale. Selon les notaires, les ventes ont progressé de 14 % entre juillet et fin septembre 2013 par rapport à la même période l'année dernière. Dans les détails, elles sont montées de 13 % à Paris, de 15 % en petite couronne et de 14 % en grande couronne.

Du côté des prix, les attentes des acheteurs ne correspondent toujours pas avec les prix qui sont demandés par les vendeurs. Les premiers préfèrent ainsi attendre qu'ils baissent avant de se lancer. De plus, le stock de biens des agences immobilières est élevé ce qui fait qu'en cas de vente, les acquéreurs n'hésitent pas à négocier pour obtenir des prix nettement inférieurs aux prétentions des propriétaires.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.