Immobilier : Une progression des loyers plus faible que l'inflation

loyersLes loyers sont montés de 0,6 % en glissement annuel en novembre contre 0,9 % pour l'inflation d'après le dernier observatoire Clameur (Connaître les Loyers et Analyser les Marchés sur les Espaces Urbains et Ruraux). Cette progression est néanmoins disparate d'une région à une autre tandis que les propriétaires font face à de plus longues périodes de vacance locative.

Les loyers montent, mais plus lentement que les prix à la consommation

La dernière étude Clameur effectuée auprès de nombreux professionnels de l'immobilier démontre que la progression des loyers a été plus lente (+ 0,6 %) sur un an en novembre par rapport à l'inflation (+ 0,9 %). À la même période en 2012, les loyers ont augmenté de 2,4 % contre +2 % pour l'inflation. Les experts qui dirigent l'étude estiment que la progression des loyers a été ralentie depuis plusieurs mois à la suite de la crise qui a affecté tous les secteurs de l'économie française. Les particuliers hésitent à changer de logement en raison de leurs doutes sur leur pouvoir d'achat et à cause de leurs craintes face au chômage.

Les propriétaires de logements à louer sont de leur côté quelque peu déprimés par les nombreuses mesures fiscales et légales mises en place par le gouvernement. Moins motivés, ces derniers consacrent peu de fonds pour l'entretien de leurs biens alors que les locataires sont de plus en plus exigeants. La durée de vacance entre deux locations est du coup plus longue. D'après l'observatoire, la durée moyenne de vacance locative est de 9 semaines environ et représente 4,8 % des loyers.

Une tendance disparate en fonction des régions

La progression de 0,6 % des loyers est une moyenne nationale mais elle ne représente pas une tendance uniforme dans toutes les régions.

  • Ils ont par exemple baissé dans certaines régions comme entre autres la Basse-Normandie (-3 %), la Haute Normandie (-2,6 %), ou encore l'Auvergne (-1,9 %).
  • Ils ont par contre progressé plus vite que l'inflation en Champagne-Ardenne (+1,8 %) ou dans les Pays de la Loire.
  • Les loyers franciliens ont eux connu une hausse de 1,3 %. Le mètre carré y est loué autour de 19 euros, ce qui en fait le loyer le plus cher du pays.
  • Enfin, il est de 8,7 euros par mètre carré dans le Limousin et en Franche-Comté, les régions où le loyer est le plus abordable en France.

 

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.