Premier bilan 2013 : mieux que prévu !

bilanA l'approche de la fin de l'année, meilleurtaux.com dresse un premier bilan sur 2013 que beaucoup d'acteurs anticipaient comme une année noire. Finalement, grâce à des taux historiquement bas, une vague de renégociations de crédits et une volonté des banques de prêter, la production de crédit immobilier devrait ressortir en hausse de 40 % selon les prévisions de Xerfi. Le nombre de transactions, dans un contexte de prix relativement stables, s'est aussi maintenu dans l'ancien.

Dans un contexte économique tendu, l'immobilier ancien a mieux résisté qu'attendu en 2013

« Les prix devraient ressortir en baisse de 1,7 % seulement car le niveau des taux a permis le maintient relatif de la demande. Ainsi, nous anticipons un volume de 680 000 transactions, en recul de 3 % par rapport à 2012 » prévoit Alexandre Mirlicourtois, directeur de la conjoncture et de la prévision chez Xerfi.

Dans le neuf, le repli est très faible également

« Le nombre de mises en chantier devrait atteindre 325 000 unités, soit un niveau proche de 2012, même si la baisse sensible des autorisations laisse présager un plus fort repli à l'avenir. Le dispositif Duflot, perçu comme contraignant dans un environnement fiscal moins avantageux n'a pas séduit les investisseurs dont la part ne cesse de reculer dans les ventes des promoteurs. Dans ce contexte de faible demande dans le neuf, les prix devraient ressortir en baisse de 1 % en 2013 » poursuit Alexandre Mirlicourtois.

2012 Prévisions 2013 Scénario 2014 
Nombre de transactions dans l'ancien 702 000 680 000 700 000
Evolution des prix (ancien) -0,5 % -1,7 % -1 %
Mises en chantier 336 000 325 000 320 000
Evolution des prix (neuf) -0,6 % -1 % 0 %
Production de crédits habitat 98,7 milliards 140 milliards 140 milliards

Source Xerfi

 

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.