Les éléments marquants de cette année 2013

ExplicationsUne année 2013 marquée par l'envolée des renégociations de crédit, la chute de l'investissement locatif et la disparition des achats de résidence secondaire.

Une envolée des renégociations de crédit ...

Le nombre de demandes de renégociations sur le site meilleurtaux.com a atteint 30 000 dossiers en janvier, un record. Durant le 1er trimestre, 1 dossier sur 2 concernait une renégociation de crédit. En octobre, 15 % des demandes seulement sont concernées, alors même que 56 % des emprunteurs n'ont pas encore tenté ou effectivement renégocié leur crédit(source : Ifop).

Une chute des investissements locatifs et un repli des investisseurs sur l'ancien

Malgré le niveau bas des taux, en 2013, meilleurtaux a constaté une baisse de 27 % des investissements locatifs sur un an (après - 25 % en 2012). Par rapport à 2011, la chute atteint même 46 %. Ils représentent aujourd'hui moins de 10 % des crédits, contre 14,5 % en 2011.

« Nous constatons que les investisseurs se tournent de plus en plus vers un achat dans l'ancien, moins avantageux fiscalement mais moins contraignant et parfois moins cher. Aujourd'hui ils ne sont que 16 % à privilégier un achat dans le neuf, contre près de 40 % en 2011... » détaille Sandrine Allonier.

La disparition des résidences secondaires

Même constat pour les résidences secondaires dont le volume a baissé de 25 % par rapport à 2012 pour ne représenter aujourd'hui que 2 % des dossiers financés par meilleurtaux.com. A Paris, où la proportion d'acheteurs de résidences secondaires est la plus élevée, les volumes ont chuté de 55 % sur un an. Actuellement seuls 3 % de nos clients parisiens font ce type d'achat, contre 7 % en 2011.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.