Immobilier : L'immobilier attire toujours les Français patrimoniaux

PhotoActu20111107Le résultat de l'Observatoire de la Clientèle Patrimoniale réalisé par l'IFOP pour le compte de l'Union Financière de France révèle que les Français patrimoniaux restent attachés à l'immobilier. Ils méconnaissent néanmoins le dispositif Duflot et ne le voient pas d'un bon œil. L'encadrement des loyers qu'il prévoit serait en effet un important frein à leurs investissements.

L'immobilier reste intéressant pour les Français patrimoniaux

Les Français patrimoniaux restent attachés à l'immobilier, tel est la conclusion qui ressort de l'étude réalisée auprès de 453 personnes possédant des valeurs mobilières ou de l'assurance-vie. Les personnes interrogées devaient également détenir un patrimoine financier hors immobilier évalué à plus de 30 000 euros et avoir l'intention d'effectuer un placement financier dans les 2 ans.

La moitié de ces Français restent intéressés par l'immobilier et sont prêts à investir dans ce secteur. Leur décision découlerait plus de leur concept de la rentabilité qui est basée sur un facteur socio-démographique que sur une étude du marché à proprement parler.

Le dispositif Duflot mal connu des investisseurs

Par rapport au Duflot, 2 Français patrimoniaux sur 3 avouent ne pas bien connaître son principe de fonctionnement. Par ailleurs, après qu'on leur ait expliqué ses avantages et ses conditions, seuls 15 % pensent y avoir recours d'ici 2016.

Selon l'UFF, leur méconnaissance des termes de ce dispositif est la cause du manque d'attrait des investisseurs. Le Duflot est même considéré par l'Union comme « bien équilibré » selon les mots de sa présidente Martine Simon Claudel qui considère même qu'il est intéressant pour les investisseurs dans certaines conditions et qu'il pourrait contribuer à redynamiser le secteur de l'immobilier.

D'un autre côté, le blocage des loyers reste un point qui pourrait rebuter les Français patrimoniaux. Plus d'un quart d'entre eux ne seraient pas prêts à investir dans le locatif s'ils ne pouvaient pas fixer librement leurs loyers.

Pour conclure, l'UFF constate le regain d'activité des Français patrimoniaux ainsi que le redoublement d'attention qu'ils portent sur l'administration de leur patrimoine.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.