Immobilier : Le pouvoir d'achat immobilier progresse au T2

pouvoir d'achatLes Français ont encore vu leur pouvoir d'achat immobilier monter au second trimestre 2013 d'après le baromètre CapAcIm réalisé par le Crédit Foncier et par l'université Paris Dauphine. De plus en plus de particuliers peuvent ainsi réaliser leur projet d'achat, néanmoins, les données ne sont pas homogènes d'une ville à une autre.

De plus en plus de Français qui peuvent concrétiser leur projet immobilier

Par définition, le pouvoir d'achat est la capacité des particuliers à acquérir un logement qui répond à leurs besoins. Sa tendance est à la hausse depuis 2012 et elle se poursuit au second trimestre 2013, que ce soit dans la capitale ou en province malgré des disparités entre les communes.

  • Selon le baromètre CapAcIm, 34,2 % des Parisiens pouvaient acheter le bien adapté à leur profil contre 32,9 % un an auparavant.
  • Dans la région francilienne, ils étaient 53,7 % à pouvoir entrer en possession d'un logement adéquat contre 51,8 % au second trimestre 2012.
  • Enfin, 60,8 % des ménages de Province avaient assez de pouvoir d'achat pour s'acheter un bien immobilier correspondant à leurs besoins.

Selon les analystes, le recul des prix des logements ainsi que le bas niveau des taux des prêts à l'habitat ont principalement contribué à faire monter la solvabilité immobilière des Français.

Des données qui montrent des disparités régionales

Des disparités sont constatées aussi bien en Île-de-France que dans les autres régions. Sur une année, le pouvoir d'achat des ménages franciliens a ainsi sensiblement augmenté dans certaines villes comme Massy (+6,8 %) ou Versailles (+6,5 %).

Entre les seconds trimestres 2012 et 2013, la solvabilité immobilière des ménages a augmenté dans 10 des 12 métropoles où l'étude a été menée. Tel est le cas pour Nantes où la hausse est de 5,4 %, Bordeaux (+2,4 %) ou Lille (+2,3 %). Elle n'a baissé qu'à Marseille (- 0,4 %) et à Strasbourg (- 0,8 %).

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.